Russie
URL courte
Par
93915
S'abonner

Une première dans l’Arctique: l’extraction de Bitcoins a récemment été lancée dans une ferme de minage située au-delà du cercle polaire, dans la ville russe de Norilsk.

Avec la récente mise en place de BitCluster, une ferme de minage de Bitcoin, dans la ville russe de Norilsk, la cryptomonnaie a élargi son horizon jusqu’à l’Arctique, relate Bloomberg. Cette ville de plus de 175.000 habitants est l’une des plus septentrionales du monde.
Actuellement, BitCluster dispose de 5.000 plateformes de minage de Bitcoin, détaille le média.

«À pleine capacité, elle pourrait extraire jusqu’à six bitcoins par jour en moyenne», précise-t-il.

Aujourd’hui, le fonctionnement de la ferme est assuré par 15 employés, certains locaux et d’autres ne résidant pas à Norilsk.

Un endroit parfait

D’après le co-fondateur de la ferme, Vitali Borсhtchenko, Norilsk est un endroit «parfait» pour le minage du Bitcoin.

«L’endroit est parfait pour l’extraction de cryptomonnaies: il fait froid et la région dispose d’une alimentation électrique qui n’est liée à aucun réseau électrique russe», a-t-il précisé, cité par Bloomberg.

Il est à noter que le refroidissement et l’électricité sont les deux «plus gros coûts» du processus, explique le journal économique. Ainsi, les températures pouvant baisser jusqu’à -40 degrés Celsius, représentent en effet une grande partie de l’attrait pour le minage dans cette zone.

La présence dans la région de la société russe d’exploitation et de transformation du nickel et du palladium Norilsk Nickel est un autre avantage pour les mineurs de Bitcoin, l’unité d’alimentation de l’entreprise fournissant à la ferme de l’électricité bon marché. Selon le média, BitCluster ne paie que 2,75 roubles, soit près de 0,02 euro par kilowattheure, ce qui fait de cette condition l’un des tarifs les moins chers au monde.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
Bitcoin, Arctique, cryptomonnaie, Norilsk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook