Russie
URL courte
Par
2717211
S'abonner

Après que Varsovie avait déclaré trois diplomates russes personae non gratae sur un prétexte de solidarité avec Washington qui accuse la Russie de cyberattaques, Moscou a appliqué des mesures réciproques. Cinq employés de la mission diplomatique polonaise doivent quitter le pays d’ici le 15 mai.

Moscou a réagi à la décision de Varsovie d’expulser trois diplomates russes. Cinq employés de la mission diplomatique polonaise ont été déclarés personae non gratae par le ministère russe des Affaires étrangères.

Ils doivent quitter la Russie d’ici le 15 mai, indique un communiqué du ministre publié ce 23 avril.

La décision de Varsovie a été jugée par la Russie sans fondements.

L’ambassadeur polonais à Moscou, Krzysztof Krajewski, a été convoqué ce 23 avril au ministère russe des Affaires étrangères. En protestant, Moscou a également estimé que la décision polonaise avait été prise sous un prétexte d’absurde expression de solidarité avec les États-Unis, lesquels accusent Moscou, sans fournir de preuves, de cyberattaques.

Auparavant, le ministère polonais des Affaires étrangères avait indiqué que sa décision était intervenue suite à «la violation des conditions du statut diplomatique par ces personnes et à des événements portant atteinte à la Pologne».

Réaction polonaise

Plus tard dans la journée, la diplomatie polonaise a déclaré avoir pris en compte la décision russe et se réserver le droit de réagir de manière adéquate.

«Notre ambassadeur s’est rendu aujourd’hui au ministère russe des Affaires étrangères. Il a reçu une note que nous attendions, car la diplomatie russe l’avait déjà annoncé sur son site», a indiqué le ministre adjoint polonais des Affaires étrangères.
«Nous l’avons enregistrée, nous la prenons en compte et nous nous réservons le droit de réagir de manière adéquate», a-t-il ajouté.

Mauvaises relations

Pour Moscou, il s’agit d’une nouvelle preuve de la tendance engagée par Varsovie à continuer à détruire les relations entre les deux pays. 

«Pendant les dernières années, les autorités polonaises ont réussi à pratiquement geler les contacts avec la Russie. Une guerre infâme contre les monuments soviétiques a été lancée, des tentatives de torpillage des projets énergétiques russes sont observées. Une campagne de désinformation de grande envergure visant la Russie est également menée. L’Histoire fait l’objet de falsification, alors que les sanctions antirusses sont prolongées sans cesse», a déclaré le ministère russe.

Le 15 avril, les États-Unis ont décidé d’expulser 10 diplomates russes en accusant le Kremlin d’avoir tenté d’influencer l’élection présidentielle et d’avoir commis d’autres activités dont une cyberattaque.

 

Lire aussi:

Un Français sur deux est complètement vacciné contre le Covid-19
«Arrêtez d’emmerder les Français!»: les feux de cheminée dans le collimateur de Barbara Pompili
Projet de loi sanitaire devant le Conseil constitutionnel, ce qui pourrait tout faire capoter
Tags:
Varsovie, ambassade, Pologne, diplomates, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook