Russie
URL courte
Par
713706
S'abonner

Plus de 12.000 militaires, près de 190 véhicules de combat, ainsi que 76 avions et hélicoptères. Malgré le mauvais temps, le volet aérien de la parade militaire à l’occasion du 76e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie n’a pas été perturbé. Voici les images les plus marquantes.

Les conditions météorologiques n’ont pas empêché la tenue de la partie aérienne du défilé militaire à Moscou à l’occasion du76e anniversaire du Jour de la Victoire. Outre les quelque 190 véhicules de combat et les dizaines de militaires qui ont marché sur la place Rouge, 76 avions et hélicoptères ont survolé le Kremlin.

L’un des événements les plus importants de l’année a réservé à ses spectateurs des nouveautés. Pour la première fois, le véhicule blindé Typhon-PVO a été engagé dans la parade et la patrouille acrobatique Russkie Vitiazi a escorté le bombardier lourd supersonique modernisé Tupolev-160, surnommé le «cygne blanc».

«Crocodiles» et «chasseurs de nuit»

Le volet aérien du défilé a débuté avec le vol de trois Mi-26, plus grand hélicoptère de transport du monde, dont la capacité de charge peut atteindre 25 tonnes.

Le Mi-26
© Sputnik . Kirill Kalinnikov
Le Mi-26

Ils ont été suivis de cinq hélicoptères polyvalents légendaires Mi-8, de plusieurs hélicoptères d’attaque Mi-24, surnommés «crocodiles», des Mi-35M, cinq hélicoptères d'attaque Ka-52 Alligator, et enfin de Mi-28N, surnommés «Chasseurs de nuit» qui font partie des Berkuts, équipe de démonstration de performances de voltige.

Les Mi-24 et Mi-35C
© Sputnik . Kirill Kalinnikov
Les Mi-24 et Mi-35C
Les Mi-8
© Sputnik . Pavel Bedniakov
Les Mi-8

Ravitaillement en vol et couleurs du pays

La parade s’est poursuivie avec le passage dans le ciel de Moscou de l’une des fiertés de l’aviation russe, des avions lourds de transport Iliouchine-76 MD, suivis d’une démonstration de ravitaillement en vol d’un bombardier Tupolev Tu-95 par quadriréacteur Ilouchine-78.

L'Iliouchine-76 MD
© Sputnik . Alexeï Philippov
L"Iliouchine-76 MD

Les spectateurs ont ensuite pu admirer un bombardier lourd supersonique modernisé Tupolev-160, surnommé «cygne blanc», considéré comme l’avion supersonique le plus puissant de l’histoire de l’aviation et l’avion de combat le plus lourd du monde. Escorté par des chasseurs Su-35C de la patrouille acrobatique Russkie Vitiazi (Preux russes), le Tu-160 a également été ravitaillé en vol.

Le Tupolev Tu-160 escorté par des Russkie Vitiazi
© Sputnik . Alexeï Philippov
Le Tupolev Tu-160 escorté par des Russkie Vitiazi

Des Su-24M ont également survolé la place Rouge avant l’apparition de missiles aérobalistiques air-sol hypersoniques à haute précision Kh-47М2 Kinjal et de chasseurs Su-57 de cinquième génération, laissant place à un groupe tactique composé de dix avions, dont des Su-34, des Su-30SM et des Su-35S.

Les missiles aérobalistiques air-sol hypersoniques à haute précision Kh-47М2 Kinjal
© Sputnik . Alexandre Vilf
Les missiles aérobalistiques air-sol hypersoniques à haute précision Kh-47М2 Kinjal

Les équipes de voltige aérienne, les Russkie Vitiazi (Preux russes) et les Strizhi, ont ensuite effectué des acrobaties aux commandes de MiG-29 et de Su-30CM.

Les Russkie Vitiazi (Preux russes) et les Strizhi
© Sputnik . Alexeï Nikolski
Les Russkie Vitiazi (Preux russes) et les Strizhi

Enfin, six avions d’attaque Soukhoï Su-25 ont clos le défilé, laissant dans le ciel moscovite une traînée blanc-bleu-rouge aux couleurs du drapeau de la Russie.

Le drapeau tricolore russe dans le ciel de Moscou pendant le volet aérien du défilé militaire du 9 mai 2021
© Sputnik . Dmitri Astakhov
Le drapeau tricolore russe dans le ciel de Moscou pendant le volet aérien du défilé militaire du 9 mai 2021

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Tags:
défilé militaire, Jour de la Victoire, Russie, Moscou, Kremlin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook