Ecoutez Radio Sputnik
    Un médecin (image d'illustration)

    Un cancérologue évalue les chances de guérison du cancer du sein

    CC0 / DarkoStojanovic
    Santé
    URL courte
    0 111
    S'abonner

    Le cancérologue principal du ministère russe de la Santé a estimé que les chances de guérir le cancer du sein en Russie étaient de 95% s’il était détecté aux stades précoces. En outre, il a appelé les médecins à dépister le cancer le plus tôt possible pour qu’il soit soigné ce qui est très probable aux premiers stades de la maladie.

    Le cancer du sein détecté au premier ou deuxième stades est guéri en Russie dans 95% des cas, selon le cancérologue principal du ministère russe de la Santé, Andreï Caprine. Il a souligné qu’il était très important que les médecins soient très attentifs et détectent la maladie le plus tôt possible.

    «95% de traitement positif pour le cancer du sein à un stade précoce», a annoncé Andreï Caprine lors d'une diffusion en ligne sur les réseaux sociaux.

    En outre, le médecin a tenu à souligner qu’il était très important de pousser les spécialistes à détecter le cancer aux stades précoces.

    «Il y a eu un débat sur la justification de l'introduction d'incitations matérielles pour les médecins pour le dépistage précoce du cancer, les opposants ont déclaré qu'il y aurait beaucoup de "cas faussement négatifs" et de "cas faussement positifs", et que la pression sur les cancérologues augmenterait inutilement. Mais l'expérience des régions qui ont déjà adopté cette pratique montre que les mesures proposées sont efficaces et contribuent à l’augmentation de la détection précoce du cancer», a raconté le cancérologue.

    Auparavant, le vice-ministre russe de la Santé Oleg Salagaï avait déclaré que près de 70% des cas de cancer du sein en 2018 avaient été détectés à un stade précoce dans le cadre des examens médicaux obligatoires.

    Tags:
    médecine, santé, cancer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik