Ecoutez Radio Sputnik
    Cancer

    Les médecins donnent des conseils pour réduire les risques de cancer

    CC0 / PDPics
    Santé
    URL courte
    4339
    S'abonner

    Alors que, selon la Fondation Arc pour la recherche sur le cancer, cette affection a devancé depuis 15 ans les maladies cardiovasculaires pour devenir la première cause de mortalité prématurée en France, le Fonds mondial de recherche contre le cancer cite plusieurs recommandations très simples pour réduire les risques d’en développer un.

    Le monde connaît tous les ans une augmentation du nombre de cancers qui, d’après le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), ont fait 9,6 millions de morts dans le monde en 2018.

    Pourtant, il suffit de suivre plusieurs conseils pour réduire considérablement les risques de ce mal qui est devenu, depuis 2004, la première cause de mortalité prématurée en France devant les maladies cardiovasculaires, selon la Fondation Arc pour la recherche sur le cancer.

    Pour réduire ces risques, il est nécessaire avant tout de surveiller son poids, car une surcharge pondérale est capable de provoquer notamment un cancer du sein ou du foie, bien que ce soit pour le cancer du gros intestin que le lien avec le surpoids et l’obésité est le mieux établi. En outre, il est vital de pratiquer une activité physique modérée, comparable à 30 minutes de marche rapide par jour.

    Viandes, légumes et alcool

    Parallèlement, il faut se focaliser sur les légumes - frais et secs -, les fruits et les céréales complètes. Ainsi, il s’agit de consommer en moyenne 600 g de légumes non féculents et de fruits par jour.

    La viande rouge, comme le bœuf, le porc, ou l'agneau, doivent en revanche occuper une place plus modeste dans les menus. Ainsi, le rapport Alimentation, nutrition, activité physique et prévention du Cancer: une perspective Mondiale recommande de consommer moins de 500 g de viande rouge par semaine, dont une part minime ou nulle de charcuterie.

    À défaut d’être entièrement bannie, la consommation d’alcool doit se limiter à une boisson par jour pour les femmes et à deux pour les hommes.

    Sucre et sel

    Il est nécessaire également de limiter la consommation d’aliments à haute teneur en calories - à commencer par les boissons sucrées et les produits à sucres ajoutés - et d’aliments faibles en fibres ou riches en matières grasses, ainsi que d’éviter autant que possible les plats préparés et ceux de restauration rapide.

    Les aliments salés et conservés par salaison doivent également être limités, tout comme la consommation de plats préparés contenant du sel ajouté afin de parvenir à un apport inférieur à six grammes par jour. D’ailleurs, une récente étude de la Société européenne de cardiologie (ESC) cite le même chiffre et indique qu’à condition de ne pas dépasser cette limite, le sel ne présente pratiquement pas d’effet négatif pour le système cardiovasculaire.

    En outre…

    Il est également important de ne pas prendre de compléments alimentaires pour se protéger du cancer, tandis que les mères devraient allaiter leur bébé pendant les six premiers mois.

    D’autres mesures qui ne sont pas citées dans ce rapport sont non moins importantes. Ainsi, les spécialistes appellent à ne pas consommer, sous quelque forme que ce soit, de tabac, qui tue 7 millions de personnes dans le monde et est responsable de 30% des décès par cancer. Ils conseillent également d’aller plus loin et de faire du domicile un environnement sans tabac sans oublier de soutenir les mesures d’interdiction de fumer sur les lieux de travail.

    Les dangers du soleil sont également à prendre en compte. Il faut éviter une exposition excessive, surtout pour les enfants, utiliser une protection solaire et ne pas avoir recours aux appareils de bronzage.

    Les spécialistes conseillent de suivre les consignes de santé et de sécurité sur les lieux de travail afin de se protéger contre les substances cancérigènes.

    Enfin, des tests réguliers de dépistage du cancer ont également leur rôle à jouer.

     

    Tags:
    tabagisme, alimentation, médecine, conseils, cancer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik