Ecoutez Radio Sputnik
    Un gâteau d'anniversaire

    L’arme secrète des supercentenaires pour vivre longtemps

    © CC0 / Free-Photos
    Santé
    URL courte
    8454
    S'abonner

    Vivre plus de 100 ans et rester en bonne santé, est-ce possible? Des scientifiques répondent par l’affirmative et évoquent la capacité des supercentenaires à «se protéger contre des maladies telles que les infections et le cancer».

    Les supercentenaires, ces personnes qui ont atteint ou dépassé l'âge de 110 ans, possèdent une quantité élevée de cellules immunitaires, ont établi des scientifiques de l’Institut de recherche physique et chimique RIKEN et de la faculté de médecine de l'université Keio au Japon, a annoncé le site MedicalXpress.

    Ainsi, ils ont procédé à l’analyse de plusieurs milliers de cellules prélevées sur des supercentenaires, ainsi que sur cinq personnes âgées de 50 à 80 ans. Il s’est avéré que chez les premiers, le nombre de cellules immunitaires, notamment de cellules T, était de presque 50% plus élevé que chez les seconds.

    «Une expérience passionnante»

    Ils ont remarqué en outre qu’il s’agissait d’un excès de lymphocytes T cytotoxiques qui s’attaquent aux tumeurs et aux cellules victimes de parasites intracellulaires dont font partie des virus et certaines bactéries.

    «C’est une expérience passionnante, car elle nous a permis de mieux comprendre comment les personnes qui vivent très longtemps sont en mesure de se protéger contre des maladies telles que les infections et le cancer», a déclaré l’un des directeurs de l’étude.

    L’étude indique qu’en règle générale les lymphocytes T avec des marqueurs connus sous le nom de CD8 sont cytotoxiques et ceux avec le marqueur CD4 ne le sont pas, la cytotoxicité étant la propriété d'un agent chimique ou biologique à être toxique pour les cellules. Pourtant, dans ce cas concret, il semble que les cellules CD4-positives des supercentenaires aient acquis un statut cytotoxique.

    C’est grâce à ces cellules, qui se rencontrent assez rarement chez les personnes moins jeunes, que le corps des supercentenaires maintient une immunité et lutte notamment contre les tumeurs malignes.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Pour Merkel, Poutine est le «vainqueur» du sommet Normandie à Paris
    Tags:
    centenaire, science, santé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik