Santé
URL courte
195
S'abonner

Pour la première fois, le vapotage a été relié au développement d’une maladie pulmonaire grave, connue sous le nom de bronchiolite oblitérante, chez un jeune Canadien. Cette affection n’avait été recensée auparavant que chez des employés d’usines de production de popcorn ou de café moulu, rapporte le Canadian Medical Association Journal.

Un Canadien de 17 ans qui utilisait une cigarette électronique s’est vu diagnostiquer une maladie pulmonaire grave, la bronchiolite oblitérante. Auparavant, cette maladie ne se rencontrait que chez des ouvriers d’usines de popcorn ou de café moulu, relate la revue de médecine Canadian Medical Association Journal. Cette maladie est liée à une intoxication au diacétyle et provoque une toux sèche et des difficultés respiratoires (ou dyspnée).

Le jeune homme, qui travaille dans un fast-food et n’a pas été relié à la production de pop-corn ou de café pendant les cinq mois qui ont précédé son examen médical, fumait activement via sa cigarette électronique. Cela en fait donc le premier cas associant cette maladie pulmonaire chronique à l'utilisation d’un vaporisateur personnel.

De ce fait, la toux sèche, typique de la maladie, est devenue une bronchiolite aiguë qui a failli nécessiter une transplantation pulmonaire. Après 47 jours de traitement intensif, les médecins ont réussi à faire reculer la maladie, mais ils craignent qu’elle ne devienne chronique chez le jeune Canadien.

Ce cas est actuellement le premier lien démontré entre le vapotage et la bronchiolite oblitérante.

Les médecins rappellent que les cigarettes électroniques peuvent menacer la vie d'une personne ou provoquer des maladies pulmonaireschroniques.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Tags:
santé, maladies, e-cigarette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook