Santé
URL courte
1133
S'abonner

Un sommeil prolongé lors des weekends mais court durant la semaine de travail peut affecter négativement notre corps et même provoquer le développement de certaines maladies, a expliqué un médecin qui étudie la somnologie à l'Académie de médecine Ivan Setchenov de Moscou.

Le mythe voulant qu’un sommeil prolongé durant les weekends puisse compenser la fatigue et le manque de sommeil a été éclairé par le médecin qui étudie la science du sommeil et de l'éveil (la somnologie) à l'Académie de médecine Ivan Setchenov de Moscou Mikhaïl Poluektov dans une interview accordée au quotidien russe Vechernyaya Moskva.

Selon lui, un tel régime de repos, quand une personne dort plus lors du weekend qu’en semaine, peut causer de graves maladies. Il s'agit notamment du diabète et des maladies liées au système cardiovasculaire.

Mikhaïl Poluektov a tenu à souligner que l’excès de sommeil freinait les capacités mentales et que rester en position horizontale pendant longtemps affectait la colonne vertébrale. Le métabolisme du corps peut également être perturbé ce qui entraîne une «accumulation de tissu adipeux».

«Vous êtes habitués à vous coucher à cinq heures du matin? Alors avancez tous les jours votre sommeil d'une heure pour retrouver votre rythme, disons à 23 heures. Bien sûr, ce processus est long, mais efficace», a expliqué le médecin.

En outre, il a conseillé de renoncer à toute activité physique avant d’aller dormir. En termes de mesures extrêmes, il a proposé d’utiliser des suppléments biologiques spéciaux qui rétablissent le régime de sommeil, ainsi que de consulter un spécialiste.

Lire aussi:

«Auteurs intellectuels» de l’attentat de Conflans: qui sont-ils?
Tariq Ramadan mis en examen pour viols sur une cinquième femme
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
science, santé, sommeil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook