Santé
URL courte
3173
S'abonner

Une inflammation interne du corps affecte des zones cérébrales spécifiques et est donc liée à une fatigue mentale chronique, selon une étude conjointe de deux équipes de scientifiques. Ils ont publié les résultats de leurs études dans la revue NeuroImage.

La fatigue mentale chronique peut être causée par des processus inflammatoires dans le corps, dévoile une étude menée par des scientifiques britanniques et néerlandais, dont les résultats ont été publiés dans la revue NeuroImage.

Les personnes atteintes de maladies chroniques se plaignent souvent d’être constamment fatiguées, leur prise de décisions devient plus lente. De plus, elles ne sont pas capables de se concentrer.

Des chercheurs des universités de Birmingham et d'Amsterdam ont étudié le lien entre l’épuisement mental et l’inflammation interne du corps comme une réaction à la maladie.

Pour mener leur expérience, les scientifiques ont choisi 20 hommes en bonne santé qui ont reçu un vaccin contre le typhus abdominal causant une inflammation temporaire sans effets secondaires.

Quelques heures après la vaccination, les scientifiques ont testé leurs réactions cognitives à des images simples sur l’écran d’un ordinateur et vérifié leur capacité à garder l’attention.

L’expérience a duré plusieurs jours et les résultats montrent que l’inflammation affecte les zones cérébrales associées aux capacités à maintenir l'attention.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Tags:
étude, science, médecine, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook