Santé
URL courte
Études sur le coronavirus - juin 2020 (14)
555
S'abonner

Il est possible que le nouveau coronavirus se soit propagé en Chine dès août 2019, rapporte la Harvard Medical School. Son étude est basée sur des images satellites des parkings des hôpitaux de Wuhan ainsi que sur les recherches faites sur Internet à cette époque concernant des symptômes comme la «toux» et la «diarrhée». Le 9 juin, Pékin a nié.

Dans une étude publiée par la Harvard Medical School, des chercheurs ont indiqué à quelle date le Covid-19 aurait pu commencer à se propager en Chine.

Pour tirer leurs conclusions, ils ont eu recours à des images satellites à haute résolution des parkings des hôpitaux de Wuhan. Ils ont également analysé les recherches Internet telles que «toux» et «diarrhée» faites par les habitants.

«La hausse du trafic hospitalier et des données sur la recherche de symptômes à Wuhan a commencé avant le début présumé de la pandémie de SRAS-CoV-2 en décembre 2019», précise l’étude.

Avant sa détection sur le marché

Les chercheurs indiquent que «bien que nous ne soyons pas en mesure de confirmer si l'augmentation de ces volumes est directement liée au coronavirus, nos résultats viennent appuyer d'autres travaux récents montrant qu'il est apparu avant sa détection sur le marché de fruits de mer de Huanan».

«Ces résultats corroborent également l'hypothèse selon laquelle le virus est apparu naturellement dans le sud de la Chine et circulait potentiellement déjà au moment où l'épidémie s'est déclarée à Wuhan», ajoutent les spécialistes.

Réaction de la Chine

Lors d'une conférence de presse tenue le 9 juin, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a rejeté ces résultats.

«Je pense qu'il est ridicule, incroyablement ridicule, d'arriver à cette conclusion en se basant sur des observations superficielles comme le volume de fréquentation» hospitalière, a-t-elle déclaré, citée par Reuters.

Dossier:
Études sur le coronavirus - juin 2020 (14)

Lire aussi:

L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Le chef des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, Philippe Juvin, dans la course à la présidentielle
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Tags:
symptômes, Covid-19, étude, Harvard
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook