Santé
URL courte
Par
24875
S'abonner

Fin mai, la Russie a enregistré le premier médicament anti-Covid dans le monde, créé sur la base de l’antiviral Favipiravir. Depuis lors, il a été largement utilisé dans des hôpitaux russes, ainsi qu’en Biélorussie voisine, au Kazakhstan, en Bolivie et dans d’autres pays.

Le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI), qui a financé le développement du premier vaccin contre le nouveau coronavirus, et le groupe ChemRar ont accepté de livrer le médicament anti-Covid Avifavir à 17 pays.

L’Avifavir, premier médicament mis au point sur la base du Favipiravir approuvé pour le traitement du Covid-19, sera désormais fourni à l’Arabie saoudite, au Brésil, à la Bulgarie, la Colombie, la Serbie, l’Argentine, au Chili, à l’Équateur, au Salvador, au Honduras, au Koweït, au Panama, au Paraguay, à la Slovaquie, à l’Afrique du Sud, aux Émirats arabes unis ainsi qu’à l’Uruguay.

Après avoir été enregistré en Russie le 29 mai 2020, l’Avifavir a été depuis lors utilisé pour traiter le Covid-19 dans plus de 70 régions russes, ainsi qu’en Biélorussie, en Bolivie, au Kazakhstan, au Kirgizistan, au Turkménistan et en Ouzbékistan.

L’efficacité du Favipiravir dans le traitement du Covid-19 a été confirmé par le japonais Fujifilm Holdings Corp après plusieurs mois d’essais de l’Avifavir en Russie.

Premier anti-Covid sur le marché russe

Selon le RFPI, l’Avifavir s’est avéré plus efficace que d’autres médicaments élaborés sur la base du Favipiravir dans le traitement de plus de 400 patients ayant été contaminés par le coronavirus depuis avril. L’Avifavir a reçu l’aval de régulateurs européens, proche-orientaux et asiatiques, devenant le premier anti-Covid russe admis à l’exportation.

Dans le même temps, l’Avifavir est bien moins onéreux en comparaison du Remdesivir, médicament fabriqué aux États-Unis, également sur la base du Favipiravir.

«Lorsque nous avons enregistré le premier médicament anti-Covid dans le monde sur la base du Favipiravir, le scepticisme régnait à notre égard: on se demandait comment nous avions pu l’enregistrer si le Japon ne l’avait pas encore fait», racontre Kirill Dmitriev, directeur général du RFPI. «Maitenant, après cinq mois d’essais, le Japon a confirmé l’efficacité clinique du Favipiravir».

Outre les essais cliniques réalisés dans 35 centres médicaux russes, l’efficacité de l’Avifavir a été prouvée par les observations sur 940 patients après l’enregistrement du médicament, ce qui en fait «le plus vaste essai clinique d’un médicament anti-Covid basé sur le Favipiravir jamais réalisé».

«Sur la base de nos essais cliniques et des recherches menées au Japon qui ont confirmé l’efficacité du Favipiravir contre le coronavirus, nous sommes persuadés que l’Avifavir et d’autres remèdes sur la base du Favipiravir seront les principaux médicaments antiviraux dans la lutte contre le Covid-19 dans le monde», indique M.Dmitriev. «D’ailleurs, l’Avifavir est de trois à quatre fois moins cher que le Remdesivir».

Aucun effet indésirable constaté

Les essais cliniques menés après l’enregistrement du médicament ont démontré que les patients traités à l’Avifavir étaient débarrassés des symptômes du Covid-19 plus vite tandis que dans 30% des cas, le virus était éliminé à un stade peu avancé de la maladie. En outre, la teneur en oxygène dans le sang des patients revenait à la normale deux fois plus vite qu’avec la thérapie traditionnelle. Aucun effet indésirable n’a été rapporté.

La troisième étape des essais cliniques du médicament japonais Avigan, basé lui aussi sur le Favipiravir, a également démontré un délai de guérison plus court chez les patients souffrant de pneumonies légères, selon les résultats rendus publics le 23 septembre.

Le RFPI a en outre participé au développement du premier vaccin au monde contre le nouveau coronavirus, Spoutnik V, qui a été enregistré en Russie le 11 août. Le pays a depuis lors reçu des commandes pour un total d’un milliard de doses de la part d’une vingtaine de pays, dont les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Indonésie, les Philippines, le Mexique, le Brésil et l’Inde.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
Fonds russe d'investissements directs (RDIF), médicaments, Russie, Covid-19, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook