Santé
URL courte
Par
0 47
S'abonner

D’après une étude japonaise, la place à table dans les restaurants peut jouer un rôle important dans la transmission du coronavirus. Comme l’a modélisé le supercalculateur Fugaku, la personne assise à côté d’un convive contaminé est cinq fois plus exposée à ses gouttelettes que la personne qui se trouve en face.

Malgré les mesures appliquées pour lutter contre la propagation du Covid-19, les restaurants restent souvent des lieux privilégiés de circulation du virus. Néanmoins, selon le supercalculateur Fugaku, la disposition des sièges peut faire une grande différence.

Ainsi, missionné par des scientifiques de l'Université de Kobe et du géant de la recherche Riken, Fugaku a modélisé la propagation du virus dans la situation où quatre personnes restent assises à une table et parlent sans masque. L’étude a été relayée sur la chaîne YouTube Nippon TV News 24 Japan.

Comme le montre la vidéo, si une personne infectée parle aux autres convives, quatre fois plus de gouttelettes atteignent la personne assise directement en face par rapport à celle assise en diagonale. Alors que celui qui se tient à côté est encore plus vulnérable. Si la personne infectée tourne la tête vers lui, il est cinq fois plus exposé aux gouttelettes que la personne qui se trouve en face de l'orateur.

Selon l’étude, le niveau d'humidité influence aussi la transmission des gouttelettes qui se disperseraient moins lorsque le taux d'humidité est élevé.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
contamination, restaurant, épidémie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook