Santé
URL courte
Par
5431
S'abonner

Le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus en 24 heures s’élève à 3.411 ce lundi 6 décembre, selon Jérôme Salomon qui s’est exprimé sur l’évolution de la situation sanitaire dans le pays. Il a indiqué que la France restait «encore loin» de l'objectif des 5.000 cas maximum par jour.

En France, 3.411 cas supplémentaires d’infection par le coronavirus ont été enregistrés en l’espace de 24 heures, a déclaré le directeur général de la Santé lors du point sur la situation sanitaire dans le pays ce lundi 7 décembre. La veille, dimanche 6 décembre, le total de nouveaux cas de Covid-19 a dépassé 11.000.

«Malgré tous nos efforts, nous sommes toujours face à un risque élevé de rebond épidémique», a-t-il averti au cours d'un point presse.

En outre, 26.365 personnes sont actuellement hospitalisées en France, soit 72 de plus que la veille. Parmi les patients hospitalisés, 3.198 se trouvent en réanimation. 

Jérôme Salomon a souligné que le nombre de contaminations quotidiennes ne baissait plus en France depuis quelques temps. En ce qui concerne celui d'aujourd'hui lundi, il est globalement inférieur à celui des autres jours.

Quid du déconfinement?

En ce qui concerne le calendrier de déconfinement, il a expliqué que les autorités sanitaires étaient «dans une phase de diagnostic» et que «tout dépendra[it] de l'évolution dans les prochains jours».

«Les mesures seront prises en temps utile avec l'ensemble des éléments disponibles», a-t-il ajouté.

Au-delà du 15 décembre, le directeur général de la Santé a adressé un «message de prudence» concernant les fêtes de fin d'année, qui «font craindre que des contaminations importantes intrafamiliales aient lieu».

L’épidémie en France

D’après les chiffres de l’Institut Pasteur publiés le 30 novembre, la Bretagne reste la région de France la moins touchée par le virus. Il indique aussi qu'en France le taux le plus élevé est sept fois plus important que le plus bas.

Seuls 3,6 % des Bretons ont été infectés par le Covid-19, alors que le triste record dans ce domaine appartient à l’Île-de-France, avec un taux de contamination de 21,3%, et au Grand Est, avec 15,2%, qui ont d’ailleurs été les deux principaux foyers de l'épidémie au printemps.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
santé, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook