Santé
URL courte
Par
19671
S'abonner

La situation épidémique en Grande-Bretagne laisse fortement supposer que la France fera elle aussi face à une troisième vague de l’épidémie de Covid, estime le chef des urgences du Centre hospitalier régional de Thionville (Moselle).

La France doit se préparer à l’éventualité d’une nouvelle vague de contaminations dans les semaines à venir, estime le Dr François Braun, chef des urgences du Centre hospitalier régional de Thionville, en Moselle.

«Il faut clairement envisager ce phénomène de troisième vague. Si vous vous souvenez, au printemps on regardait d’un air un peu lointain ce qui se passait en Chine voire même en Italie, on a vu ce que ça a donné quelques semaines après. Vouloir se cacher les yeux de ce qui se passe en Angleterre et dire que cela ne passera jamais la Manche, que cela n’arrivera pas chez nous, serait totalement inconscient dans la prise en charge de l’épidémie», a expliqué le médecin à l’antenne de BFM TV.

Appel au pragmatisme

Dans le même temps, il souligne que les mesures coercitives adoptées par le gouvernement semblent porter leurs fruits car le pays ne connaît pas d’«augmentation importante du nombre de cas». L’urgentiste appelle également ses compatriotes à faire preuve de «pragmatisme».

«Moins nous allons circuler, moins le virus va circuler et moins nous aurons de contaminations. Après, quel est l’effet exact? Si on peut maintenir ce plateau voire le diminuer un peu, c’est au moins le minimum», conclut le Dr Braun.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Tags:
Covid-19, épidémie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook