Santé
URL courte
Par
7587
S'abonner

Le professeur marseillais Didier Raoult a estimé que la consommation de chicha participait, entre autres facteurs, à la propagation du Covid-19 chez les jeunes. Il déconseille ainsi fortement de partager un narguilé.

Didier Raoult, professeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille, a avancé une nouvelle cause de transmission du Covid-19. Comme il le détaille dans une vidéo, postée sur YouTube par son IHU, une «petite investigation» a été menée permettant à ses auteurs de conclure que la consommation de chicha participait à la propagation du virus.

«Si on se passe ce truc dans lequel il y a de la salive, y compris si on change l’embout, c’est un modèle expérimental extraordinaire pour transmettre des maladies respiratoires», note le médecin.

L’infectiologue affirme avoir remarqué un départ de l’épidémie en juillet 2020 chez les jeunes de 25 ans, ajoutant qu’avant et après cette période les sujets étaient plus âgés. La consommation commune de chicha est un facteur de risque particulier pour cette tranche d’âge, assure le professeur, étant donnée la popularité des bars à chicha non seulement dans les pays européens, mais aussi aux États-Unis.

«Il ne faut pas partager la chicha»

De ce fait, il déconseille fortement le narguilé dans les bars à chicha.

«Je pense que, dans la situation actuelle, il ne faut pas partager la chicha. […] L’usage commun des chichas représente un danger», alerte-t-il.

Le médecin a assuré avoir fait part de sa conviction au ministère de la Santé.

M.Raoult ajoute que le Québec reste la seule région qui mette en garde contre le rôle néfaste de la consommation commune de chicha dans la propagation des maladies respiratoires.

Lire aussi:

Le trou dans la couche d’ozone est désormais plus grand que l’Antarctique
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Didier Raoult, Covid-19, chicha, maladies, virus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook