Santé
URL courte
Par
17612242
S'abonner

Dans une vidéo publiée le 20 avril, Didier Raoult indique qu’il y a «70% d’effets secondaires» avec le vaccin de Pfizer/BioNTech en se basant sur un article publié le 16 février dans la revue américaine Nature. 20 Minutes détaille qu’il s’agit d’une douleur passagère ressentie à l’endroit de l’injection.

Évoquant dans une vidéo publiée le 20 avril les catégories de personnes ayant un besoin prioritaire de vaccination, Didier Raoult fait état de «70% d’effets secondaires» avec le vaccin de Pfizer/BioNTech en se basant sur un article publié le 16 février dans la revue scientifique américaine Nature.

Celle-ci révèle cependant que ces effets secondaires ne sont nullement graves et se traduisent par une douleur ressentie à l’endroit de la piqûre.

La revue se réfère aux données de Tom Shimabukuro, un chercheur du Centre national américain pour l’immunisation et les maladies respiratoires faisant partie des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), datant du 14 janvier.

Sur près d’un million de personnes participant à la recherche, 67,7% ont ressenti une douleur après la première injection au vaccin de Pfizer/BioNTech et 74,8% après la seconde.

Les données relevées en mars n’ont accusé qu’une légère différence: 72,9% après la première dose et 79,3 après la seconde.

28,6% ont ressenti de la fatigue après la première dose et 50% après la seconde. Pour les maux de tête le pourcentage est, respectivement, de 26 et de 42.

Des effets de sévérité légère ou modérée

«Dans l’ensemble, la sécurité des vaccins Covid-19 [Pfizer/BioNTech et Moderna] est rassurante et conforme à celle observée lors des essais cliniques», note Tom Shimabukuro, cité par 20 Minutes.

Le journal signale en se référant aux CDC que lors des essais cliniques, 77,4% des participants qui ont tenu un journal de leurs symptômes sept jours après la vaccination ont fait part d’au moins un effet secondaire. La majorité était «de sévérité légère ou modérée».

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Tribune de militaires: le chef d'état-major invite les signataires à quitter l'armée
Tags:
Comirnaty, vaccin de Pfizer/BioNTech, effets secondaires, Didier Raoult
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook