Santé
URL courte
Par
2330
S'abonner

Dix employés d'une maison de retraite en Grèce, qui ont refusé d'être vaccinés, ont été suspendus lundi, au premier jour de l'entrée en vigueur de la loi rendant obligatoire la vaccination dans ces établissements.

Face à la propagation du variant Delta, la Grèce a rendu la vaccination obligatoire pour tous les soignants et tous les personnels des maisons accueillant des personnes âgées ou handicapées.

En vertu de la loi, les employés de ces établissements devaient être vaccinés au plus tard lundi, faute de quoi ils seraient «mis en arrêt de travail temporaire».

C'est le cas de 10 employés d'une maison de retraite de Volos, dans le centre du pays, dont cinq soignants et cinq administratifs, qui ont été suspendus lundi «pour une durée indéterminée», a indiqué le directeur de l'établissement Pavlos Panos, aux médias locaux.

Les personnels soignants des hôpitaux publics et cliniques privées ont quant à eux jusqu'au 1er septembre pour se soumettre à l'obligation de vaccination, selon la loi adoptée. Des peines d'amende sont également prévues en cas d'infraction.

À Volos, où trois résidents de la maison de retraite ont été testés positifs au coronavirus, une manifestation contre la suspension des 10 employés, avec arrêt de travail, est prévue lundi soir.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Grèce, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook