Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Les lanceurs russes Angara à Farnborough 2006

    Sci-tech
    URL courte
    Farnborough-2006 (11)
    0 0 0
    MOSCOU, 18 juillet - RIA Novosti. Le Centre de productions spatiales Khrounitchev présente au Salon aérospatial Airshow 2006 de Farnborough des maquettes de ses principales réalisations, dont les lanceurs d'avenir de la famille Angara.

    Cette famille comprend des lanceurs de classes légère et lourde, de 1.500 à 30.000 kg de capacité de charge sur une orbite circumterrestre basse. Les lanceurs de 2.000 kg sont destinés à mettre sur orbite des satellites de dimensions réduites, mais les missiles de classe moyenne sont en mesure de transporter deux fois plus. Les lanceurs de troisième type (20.000 kg) remplaceront les Protons lourds qui sont tirés de Baïkonour au Kazakhstan.

    Les lanceurs Angara sont conçus sur la base d'un module universel doté du propulseur RD-191M fonctionnant au mélange liquide kérosène-oxygène et qui, de ce fait, est considéré comme écologiquement neutre. Il s'agit d'une première fusée construite avec des éléments de fabrication exclusivement russe, sans aucune participation des entreprises aérospatiales situées dans d'autres pays de la CEI. Une vaste unification, à côté du recours à des technologies avancées, permet de réduire notablement, par rapport aux lanceurs analogues dans le monde, le prix du placement de la charge utile sur de nombreuses orbites. A l'Agence spatiale de Russie (Roskosmos), on souligne que le lanceur Angara est deux fois plus intéressant que ses analogues étrangers en termes de prix et de qualité.

    Le propulseur RD-191M est conçu sur la base du moteur à quatre chambres qui équipait le lanceur Energia et du moteur qui est actuellement installé sur le missile Zenit (RD-170, 171).

    Les Angara de classe légère (1.1 et 1.2) utilisent un seul module universel, alors que les lanceurs de classe lourde (5A) en utilisent cinq. La possibilité d'utiliser un lanceur 5A avec trois modules universels est étudiée. Sur le lanceur de classe légère Angara 1.1, on utilise en qualité d'étage supérieur le booster Briz qui a subi les essais en vol sur le lanceur Rokot et, sur le missile Angara 1.2, le troisième étage conçu pour le lanceur modernisé Soyouz.

    Actuellement, l'usine de lanceurs du Centre Khrounitchev a commencé la production du module universel du 1er étage des lanceurs Angara.

    Les tirs d'Angara seront réalisés à partir du site de Plessetsk, dans le Nord de la partie européenne de la Russie, avec l'utilisation du pas de tir construit, en son temps, pour les lanceurs Zenit. La possibilité de tirer des fusées de la famille Angara depuis de cosmodromes équatoriaux est également étudiée.

    Dossier:
    Farnborough-2006 (11)

    Lire aussi:

    La Russie commence la construction de sa nouvelle fusée lourde dernier cri Angara-A5
    La Russie créera un lanceur spatial superlourd (Rogozine)
    La Russie veut se doter de son propre lanceur spatial à usages multiples
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik