Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    La Russie et l'Ukraine lancent un projet d'étude du Soleil

    Sci-tech
    URL courte
    0 1 0 0
    SAINT-PETERSBOURG, 30 novembre - RIA Novosti. La Russie et l'Ukraine ont convenu de collaborer dans le cadre du projet russe d'étude du Soleil et de son influence sur le climat terrestre "Astrométrie", a annoncé jeudi Khabiboullo Abdoussamatov, responsable de l'observatoire de Poulkovo (Saint-Pétersbourg).

    "Le projet spatial "Astrométrie" fait partie du programme d'études russo-ukrainiennes à bord du segment russe de la Station Spatiale Internationale (ISS) approuvé par l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) et l'Agence spatiale ukrainienne. Le projet a le statut d'expérience spatiale prioritaire", a indiqué M.Abdoussamatov, chef du laboratoire d'études spatiales de l'observatoire.

    Les deux pays envisagent de créer des équipements scientifiques uniques et de les installer sur le module de service de l'ISS avant 2008.

    "Nous comptons procéder à l'observation régulière du Soleil depuis le module de service de l'ISS à partir de 2009", a noté le chercheur.

    La participation de Kiev accélérera la mise en oeuvre de l'expérience scientifique. L'Ukraine financera une partie du projet ou se chargera de l'élaboration de certains équipements.

    Le projet "Astrométrie" permettra de comprendre les processus physiques qui se produisent sur le Soleil, leur influence sur la Terre et les activités humaines.

    Les chercheurs pourront notamment établir un scénario plus précis des changements climatiques. "Nos recherches précédentes ont démontré que les modifications profondes du climat terrestre étaient provoquées par des variations d'intensité du rayonnement solaire dues à son changement de diamètre", a indiqué le chercheur.

    Le projet sera réalisé par la société de construction spatiale russe RKK Energuia, l'observatoire astronomique de Poulkovo, l'Institut central de recherches scientifiques sur les constructions mécaniques (TsNIIMach) de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos), l'Institut national d'optique Vavilov, les entreprises Pulsar et ELKUS. Côté ukrainien, y participera l'Observatoire astronomique général de l'Académie nationale des sciences d'Ukraine.

    Lire aussi:

    La Russie a signé un contrat pour l’expédition des touristes vers l’ISS
    L’amitié russo-italienne s’étend jusqu’à l’espace
    Un robot spatial devrait être lancé vers l'ISS en novembre 2020
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik