Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Arctique: la station scientifique dérivante russe SP-36 envoie les premières données

    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0
    SAINT-PETERSBOURG, 8 septembre - RIA Novosti. Les chercheurs de la station dérivante russe Severny Polius-36 (Pôle Nord 36) ont transmis les premières données météorologiques, a annoncé lundi à Saint-Pétersbourg la porte-parole de l'Institut de l'Arctique et de l'Antarctique russe.

    "Les premières données météorologiques ont été transmises dimanche, à 19h00 (15h00 GMT). Le drapeau russe a été hissé sur la station arctique dérivante pour marquer son entrée en service" dans l'océan glacial Arctique, a indiqué la porte-parole.

    La position de la banquise était de 82°13'N et 174°20'E au moment où ont commencé les relevés scientifiques. La station est installée sur une banquise de 6x6 km qui dérivera vers le Pôle Nord et le secteur canadien de l'Arctique. A l'heure actuelle, elle se trouve entre le pôle Nord et l'île Wrangel, au-dessus du bassin Podvodnikov situé entre les dorsales Lomonosov et Mendeleev.

    Les travaux d'aménagement de la station SP-36 ont débuté le 3 septembre dernier. Dix-huit chercheurs ont débarqué du navire laboratoire russe Akademik Fedorov sur un bloc de glace choisi à l'avance où ils comptent passer environ un an.

    La station scientifique précédente - Severny Polius 35 - a été récupérée à la mi-juillet après une dérive de 298 jours, alors qu'elle se trouvait dans la partie centrale de l'océan glacial Arctique. Les scientifiques ont parcouru plus de 2.500 km sur cette banquise, en suivant une un itinéraire complexe. Le Service fédéral d'hydrométéorologie et de suivi de l'environnement (Roshydromet) a pris la décision d'écourter d'un mois l'expédition et d'évacuer la station SP-35. La taille de la banquise, qui était initialement de 3x5 km, n'était plus que de 300x400 m.

    Lire aussi:

    L'Arctique, cette terre qui depuis toujours attire les explorateurs
    Une guerre très froide: les USA perdraient-ils la confrontation en Arctique?
    La Chine rend publique sa stratégie en Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik