Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Le "Parcours de Gagarine" sur le portail des archives russes

    Sci-tech
    URL courte
    Iouri Gagarine, premier homme à voyager dans l'espace (61)
    0 01

    A l'occasion du 50e anniversaire du premier vol spatial habité, le portail gouvernemental des archives russes lance vendredi le projet électronique "Parcours de Gagarine", a annoncé lors d'une conférence de presse le directeur de l'Agence fédérale des archives, Andreï Iourassov.

    A l'occasion du 50e anniversaire du premier vol spatial habité, le portail gouvernemental des archives russes lance vendredi le projet électronique "Parcours de Gagarine", a annoncé lors d'une conférence de presse le directeur de l'Agence fédérale des archives, Andreï Iourassov.

    "Quelque 100 documents et 187 photos seront présentés dans le cadre de ce projet. On rendra notamment publique la documentation scientifique et technique et le décryptage du dialogue entre le cosmonaute et le Centre de contrôle des vols", a-t-il indiqué.

    Selon le responsable, l'Agence fédérale des archives, les Archives du président russe et les Archives d'État de la documentation scientifique et technique de Russie sont parties prenantes au projet.

    Premier homme à quitter la Terre pour voyager dans l'espace, Iouri Gagarine a effectué son premier vol le 12 avril 1968. Cette année l'Assemblée générale de l'Onu a proclamé cette date Journée internationale du vol spatial habité.

    Outre la Russie, plusieurs pays du monde célèbrent cette année le cinquantenaire du vol. Ainsi, pour rendre hommage au premier cosmonaute, la France a inauguré le 4 avril à Paris l'exposition "Youri Gagarine : une révolution".

    Dossier:
    Iouri Gagarine, premier homme à voyager dans l'espace (61)

    Lire aussi:

    La journée de la cosmonautique
    «En me préparant au vol spatial, j’ai appris le russe et connu une vraie amitié»
    Les «cosmonautes fantômes», légendes de la conquête spatiale soviétique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik