Sci-tech

Accident du Progress: aucun impact sur les projets de la NASA

Sci-tech
URL courte
Le cargo Progress rate sa mise en orbite (15)
0 10
S'abonner

L'accident d'un lanceur russe transportant le cargo Progress M-12M n'aura aucune incidence sur les projets spatiaux des Etats-Unis et les accords de la NASA avec l'agence russe Roskosmos, a annoncé vendredi à RIA Novosti un porte-parole de l'agence spatiale américaine, Michael Curie.

L'accident d'un lanceur russe transportant le cargo Progress M-12M n'aura aucune incidence sur les projets spatiaux des Etats-Unis et les accords de la NASA avec l'agence russe Roskosmos, a annoncé vendredi à RIA Novosti un porte-parole de l'agence spatiale américaine, Michael Curie.

"La NASA ne va pas accélérer la conception de ses propres vaisseaux habités pour la seule raison que le lanceur du Soyouz piloté utilise le même type de troisième étage que le lanceur du cargo Progress. Bien que nous soyons d'accord avec nos partenaires de l'ISS sur la nécessité d'avoir plusieurs systèmes de transport pour le cas où l'un d'entre eux serait provisoirement hors-service, la création de nouveaux systèmes américains prendra des années", a déclaré M. Curie.

Le 24 août, un lanceur Soyouz-U n'a pas réussi à placer sur orbite le cargo Progress M-12M en raison de la panne du moteur du troisième étage du lanceur. Le cargo transportait de l'eau, des denrées alimentaires et du carburant pour la Station spatiale internationale (ISS). Selon Roskosmos, cet accident ne posera toutefois pas de problèmes à l'équipage de l'ISS qui possède des réserves suffisantes, mais entraînera une modification du calendrier des travaux en orbite.

Dossier:
Le cargo Progress rate sa mise en orbite (15)

Lire aussi:

«Plus rien ne sera jamais comme avant pour l'immobilier après le coronavirus»
Plus d'un million de personnes infectées par le coronavirus dans le monde
Les États-Unis, premières victimes du choc pétrolier?
«Épidémie exceptionnelle»: le Covid-19 cause plus de 470 nouveaux décès en un jour en France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook