Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Phobos Grunt: les données télémétriques déchiffrées (source)

    Sci-tech
    URL courte
    Sonde russe Phobos Grunt (60)
    0 0 0

    Les spécialistes russes ont pu déchiffrer les données télémétriques fournies jeudi par la sonde russe Phobos Grunt, bloquée en orbite terrestre après avoir raté son départ vers une lune martienne le 9 novembre, a annoncé un responsable de l'industrie spatiale russe.

    Les spécialistes russes ont pu déchiffrer les données télémétriques fournies jeudi par la sonde russe Phobos Grunt, bloquée en orbite terrestre après avoir raté son départ vers une lune martienne le 9 novembre, a annoncé un responsable de l'industrie spatiale russe.

     

     

    "Nos spécialistes ont réussi à déchiffrer les données télémétriques. Le signal qu'ils ont reçu n'a pas été défectueux, à la différence de celui obtenu par la station radar australienne" la nuit dernière, a indiqué le responsable.

    Il s'agit des données télémétriques reçues ce jeudi au cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan. Les spécialistes, qui cherchent à comprendre les causes de l'accident de Phobos Grunt, ont ainsi obtenu certaines informations sur l'état de la sonde.

     

    La télémétrie obtenue quelques heures plus tôt par la station de l'ESA à Perth s'est avérée illisible.

    La sonde Phobos Grunt, avec à son bord de nombreux instruments européens, devait prélever des échantillons de sol sur Phobos, une lune de Mars, et les ramener sur Terre dans trois ans. Lancé depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, le 9 novembre, l'appareil s'est séparé de son lanceur Zenit-2SB, mais une panne du propulseur l'a empêché de prendre la direction de Mars. La dernière mission vers Mars entreprise par la Russie, en 1996, s'était aussi soldée par un échec.

    Dossier:
    Sonde russe Phobos Grunt (60)

    Lire aussi:

    Vers les lunes martiennes: la France et le Japon examineront des échantillons du sol
    Hubble filme l’évolution de Phobos autour de Mars
    Une base sur une lune de Mars: la NASA de moins en moins optimiste
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik