Sci-tech

Système de navigation russe GLONASS: 162 M EUR détournés (police)

Sci-tech
URL courte
Système de navigation spatiale GLONASS (171)
0 01
S'abonner

Des dirigeants de l'industrie spatiale russe sont soupçonnés d'avoir détourné près de 162 millions d'euros destinés à la modernisation du système de navigation russe par satellite GLONASS, concurrent du GPS américain, a annoncé un responsable de la police russe.

Des dirigeants de l'industrie spatiale russe sont soupçonnés d'avoir détourné près de 162 millions d'euros destinés à la modernisation du système de navigation russe par satellite GLONASS, concurrent du GPS américain, a annoncé vendredi un responsable de la police russe.

"On peut déjà annoncer que l'enquête a établi le détournement de quelque 6,5 milliards de roubles (près de 162 millions d'euros). Il s'agit de dirigeants de la société "Systèmes spatiaux russes" (RKS). Un dossier pénal a été ouvert", a déclaré Igor Bojkov, ancien chef du 4e département de l'enquête criminelle du ministère russe de l'Intérieur, lors d'un point presse consacré à cette affaire.

Le 4e département mène une enquête sur le détournement de fonds budgétaires versés à RKS pour le projet GLONASS depuis deux ans et demie. Les informations sur les activités criminelles de certains dirigeants de RKS se sont confirmées, selon le colonel Bojkov, qui occupe actuellement le poste de chef du département de police du métro de Moscou.

Le chef de la police moscovite Anatoli Iakounine, présent au point presse, a déclaré qu'il contrôlait de près le déroulement de l'enquête pénale et avait l'intention de l'accélérer.

Les responsables de la police ont refusé de citer les noms des figurants dans l'intérêt de l'enquête.

La société "Systèmes spatiaux russes" a démenti vendredi la déclaration de la police de Moscou sur le détournement de 6,5 milliards de roubles. "L'information diffusée par le chef du département de police du métro de Moscou Igor Bojkov n'a rien à voir avec la réalité, parce que cette affaire est confiée au 4e département du ministère de l'Intérieur qui mène son enquête à huis clos. C'est de l'intox", a déclaré Alexandre Zoubakhine, porte-parole de RKS.

Le Kremlin a immédiatement réagi en recommandant à RKS "de ne pas mettre en doute le professionnalisme et la compétence des organes judiciaires chargés d'enquêter" sur le détournement des fonds destinés au projet GLONASS, d'après un responsable haut placé du Kremlin.
Ces révélations interviennent trois jours après le limogeage par le président russe Vladimir Poutine du ministre de la Défense Anatoli Serdioukov en raison d'un scandale de fraudes de plusieurs millions d'euros impliquant une société contrôlée par son ministère et dont il était président du conseil d'administration.

Dossier:
Système de navigation spatiale GLONASS (171)

Lire aussi:

Quand Griveaux expliquait à Fillon comment être un candidat exemplaire - vidéo
«Le pire scénario»: le Kremlin répond à la menace d’Ankara d'entamer une opération militaire à Idlib
Mécontent des négociations avec Moscou, Erdogan se dit prêt à lancer une opération militaire à Idlib
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook