Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    Apophis: l'astéroïde proche de la Terre est plus gros que prévu

    Sci-tech
    URL courte
    0 0 0

    L'astéroïde 99942 Apophis, qui est passé mercredi, à 11h43 UTC, à une distance de 14,46 millions de kilomètres de la Terre, s'est avéré être plus grand et lourd que prévu, a annoncé l'Agence spatiale européenne (ESA) se référant aux données de l'observatoire spatial Herschel.

    L'astéroïde 99942 Apophis, qui est passé mercredi, à 11h43 UTC, à une distance de 14,46 millions de kilomètres de la Terre, s'est avéré être plus grand et lourd que prévu, a annoncé l'Agence spatiale européenne (ESA) se référant aux données de l'observatoire spatial Herschel.

    "Le diamètre plus grand de 20% (325 m au lieu de 270 m) signifie que l'astéroïde a un volume ou à une masse supérieurs de 75% par rapport à nos prévisions", a déclaré Thomas Müller, chercheur de l'Institut Max Planck d'astrophysique de Garching (Allemagne), cité par l'ESA.

    Selon les données précédentes fournies par l'observatoire spatial européen Herschel, l'astéroïde devait avoir un diamètre moyen de 270 m  ± 60 m. Les nouvelles informations plus précises montrent qu'il a un diamètre de 325 m  ± 15 m.

    Découvert le 19 juin 2004, l'astéroïde Apophis doit son nom au dieu des forces du chaos dans la mythologie égyptienne. Il suit une orbite proche de celle de la Terre et représente actuellement le plus grave danger pour la Terre.

    Pendant une période en 2004, on a pensé qu'Apophis s'écraserait sur la Terre en 2029, dégageant une énergie égale à l'explosion de 34 bombes nucléaires de Hiroshima. Plus tard les chercheurs ont écarté cette hypothèse, mais l'astéroïde passera toutefois à moins de 36.000 km de la Terre, soit plus près que l'orbite des satellites géostationnaires. Le changement des paramètres d'orbite provoqué par ce rapprochement de la Terre en 2029 risque d'entraîner une collision avec la planète bleue en 2036.

    Lire aussi:

    La dangerosité de l’astéroïde «apocalyptique» décortiquée par un astronome russe
    L'homme peut apprendre à contrôler l'orbite des astéroïdes
    L’«astéroïde de la mort» devrait passer à côté de la Terre en juillet
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik