Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    GLONASS: la Russie installera des stations terrestres en Chine

    Sci-tech
    URL courte
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)
    0 13

    La Russie construira des stations de référence de son système de navigation par satellite GLONASS en Chine et accueillera plusieurs stations du système chinois Beidou/Compass, a annoncé le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Oleg Ostapenko.

    La Russie construira des stations de référence de son système de navigation par satellite GLONASS en Chine et accueillera plusieurs stations du système chinois Beidou/Compass, a annoncé mercredi à Zhuhai le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Oleg Ostapenko.

    "Nous discutons de l'utilisation conjointe des systèmes Compass et GLONASS. Nous nous sommes mis d'accord d'installer les stations de correction et de surveillance différentielle chinoises en Russie et des stations de référence russes en Chine. Le premier pas a déjà été fait. Nous commencerons par un petit nombre de stations - entre une et trois. Les spécialistes chinois ont déjà étudié les terrains en Russie où ils pourraient construire leurs stations et nous avons examiné les terrains appropriés en Chine", a indiqué M.Ostapenko lors du salon aérospatial international AirShow China 2014.

    Créé en 1993, le système russe GLObal NAvigation Satellite System (GLONASS) est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre, en mer, dans l'air et dans l'espace extra-atmosphérique. Il couvre l'ensemble du globe depuis décembre 2011. L'accès aux signaux civils de GLONASS est gratuit et illimité pour les utilisateurs russes et étrangers. 

    Le système chinois Beidou ("constellation de la Grande Ourse"), qui est aussi connu sous le nom de Compass, est similaire aux systèmes GPS américain, Galileo européen, ou GLONASS russe.

    Dossier:
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    «La pire attaque contre la liberté des médias»: le rédacteur en chef de WikiLeaks s’exprime en exclusivité pour Sputnik
    Le nombre de personnes éborgnées par des LBD en France se compte en dizaines - photos
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik