Sci-tech
URL courte
0 363
S'abonner

Selon le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, le premier lanceur décollera depuis Vostotchny en 2015 et le premier vaisseau habité en 2018.

La construction du nouveau cosmodrome russe Vostotchny touche à sa fin dans la région de l'Amour (Extrême-Orient russe), a annoncé vendredi le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

"Vostotchny est dans la dernière ligne droite", a indiqué M.Rogozine sur Facebook.

Les constructeurs du cosmodrome ont annoncé à plusieurs reprises que les travaux de construction se déroulaient avec un retard de près de deux mois sur le calendrier tout en assurant que les retards seraient comblés.

Des missiles sol-air  S-400
© Sputnik . Valery Melnikov
Le journal russe Kommersant a rapporté vendredi que l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) a demandé et reçu des documents de l'Agence fédérale des Constructions spéciales (Spetsstroï), chargée de la construction de Vostotchny, en vue de rédiger "un rapport objectif" sur l'état du chantier. Selon le journal, l'agence spatiale a besoin de ces documents pour dresser un bilan provisoire du programme ciblé Construction des cosmodromes russes pour 2006-2015. Aux termes d'un arrêté gouvernemental datant de 1995, Roskosmos doit présenter ce rapport d'ici le 1er mars.

Le cosmodrome Vostochny, en chantier depuis juillet 2012, est appelé à désengager progressivement la Russie du site de Baïkonour qui s'est retrouvé sur le territoire du Kazakhstan après la chute de l'URSS. Le nouveau cosmodrome est situé près de la ville d'Ouglegorsk et de l'ancien site spatial Svobodny désaffecté en 2007. Il disposera des pas de tirs pour les lanceurs Soyouz 2 et Angara.

Lire aussi:

Cosmodrome Vostotchny: Moscou prêt à coopérer avec Minsk
Cosmodrome Vostotchny: le coût du projet s'élève à 6 Mds €
Nouveau cosmodrome russe: le tir du lanceur léger Angara prévu en 2015
Nouveau cosmodrome russe: deux pas de tir pour lanceurs lourds
Cosmodrome Vostotchny: garantir l'indépendance spatiale de la Russie (Roskosmos)
Tags:
espace, cosmodrome Vostotchny, Dmitri Rogozine, Extrême-Orient, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook