Ecoutez Radio Sputnik
    ATV-2, Agence spatiale européenne. Archive photo

    Le premier spatioport européen sera construit en Grande-Bretagne

    © Flickr/ NASA
    Sci-tech
    URL courte
    0 843310

    Le premier centre spatial européen, qui sera créé sur la base d'un aérodrome d'ici 2018, servira à organiser des vols spatiaux commerciaux et des vols transcontinentaux ultra-rapides.

    Le gouvernement britannique a approuvé l'idée de construire le premier spatioport européen dans le Royaume-Uni, a annoncé jeudi l'édition en ligne The Verge.

    Le premier centre spatial européen, qui sera créé sur la base d'un aérodrome d'ici 2018, servira à organiser des vols spatiaux commerciaux. La Grande-Bretagne espère que les sociétés SpaceX et Virgin Galactic seront parmi les clients du nouveau spatioport.

    Le futur cosmodrome permettra aussi de réduire la durée des vols aériens transcontinentaux. Selon les auteurs du projet, un vol reliant la Grande-Bretagne à l'Australie prendra notamment 2 heures au lieu de 14 actuellement.

    Au terme de trois mois de consultations, le gouvernement a retenu cinq sites qui pourraient accueillir le futur cosmodrome: les aéroports écossais de Campbelltown, de Glasgow et de Stornoway, l'aéroport Llanbedr (Pays de Galles) et l'aéroport de Newquai (Cornouailles). Une base aérienne écossaise pourrait en outre servir de lieu temporaire pour le centre spatial.

    Pour le moment le projet est à l'état embryonnaire. Le Département du Transport britannique pourra organiser un appel d'offres pour la construction du spatioport après qu'il aura formulé les paramètres techniques requis du projet.

    Les autorités britanniques ont dévoilé leur projet de construction d'un spatioport en juillet 2014. L'Autorité de l'aviation civile britannique a proposé huit sites potentiels pour y faire décoller des avions spatiaux. Robert Goodwill, ministre britannique de l'Aviation a déclaré à l'époque qu'il souhaitait "que la Grande-Bretagne soit leader du secteur des vols spatiaux commerciaux".

    Lire aussi:

    La Grande-Bretagne créera son premier cosmodrome en 2018
    Le prototype d'avion spatial européen amerrit dans le Pacifique
    La Chine veut être la première à construire une base sur la Lune
    Tags:
    Royaume-Uni, spatioport, espace, Newquai (aéroport), Llanbedr (aéroport), Virgin Galactic, SpaceX, Robert Goodwill, Stornoway, Glasgow, Campbelltown, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik