Ecoutez Radio Sputnik
    Guénnadi Padalka

    Le cosmonaute russe Padalka compte établir un record de séjour en orbite

    © Sputnik . Grigorii Sisoev
    Sci-tech
    URL courte
    0 160

    Les cosmonautes russes Guénnadi Padalka et Mikhaïl Kornienko et l'astronaute américain Scott Kelly s'envoleront vers l'ISS à bord du vaisseau russe Soyouz TMA-16M le 27 mars prochain.

    Le cosmonaute russe Guénnadi Padalka, qui aura derrière lui 878 jours en orbite après son prochain vol vers la Station spatiale internationale (ISS), a l'intention de battre le record du Russe Sergueï Krikalev (803 jours) en passant plus de 1.000 jours dans l'espace.

    "Mille jours dans l'espace. Nous allons travailler pour atteindre cet objectif", a indiqué M.Padalka lors d'une conférence de presse au Centre de formation des cosmonautes au cosmodrome de Baïkonour.

    Les cosmonautes russes Padalka et Kornienko et l'astronaute américain Scott Kelly s'envoleront vers l'ISS à bord du vaisseau russe Soyouz TMA-16M le 27 mars, à 22h43 heure de Moscou (19h43 UTC). 

    M.Padalka rentrera sur Terre dans six mois, alors que Kelly et Kornienko resteront en orbite pendant un an. Les scientifiques comptent ainsi obtenir de nouvelles données sur l'influence de l'apesanteur sur l'organisme humain qui sont nécessaires pour préparer des missions spatiales de longue durée, notamment un vol habité vers Mars.

    Selon M.Padalka, les humains effectueront des vols spatiaux au-delà de l'orbite terrestre dans quinze ans. "Il y aura probablement des vols vers Mars d'ici 2030", a-t-il noté.

    Son coéquipier, l'ingénieur de bord Mikhaïl Kornienko, a aussi estimé que les vols spatiaux dans le Système solaire sont tout à fait possibles. "Je considère que c'est possible. Ce n'est pas un problème du point de vue technique, cela plutôt un problème financier. Et nous devons également savoir les objectifs d'une telle mission", a déclaré M.Kornienko.

    Lire aussi:

    Détenteur du record de temps passé en orbite, Guennadi Padalka dit adieu à l'espace
    «En me préparant au vol spatial, j’ai appris le russe et connu une vraie amitié»
    Les «cosmonautes fantômes», légendes de la conquête spatiale soviétique
    Tags:
    espace, ISS, Mikhaïl Kornienko, Scott Kelly, Guénnadi Padalka
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik