Ecoutez Radio Sputnik
    L'hiver à Iakoutsk, nord de la Sibérie orientale

    NASA: la thèse d'une "période glaciaire" est complètement "inepte"

    © Sputnik . Bolot Bochkarev
    Sci-tech
    URL courte
    20324
    S'abonner

    Les affirmations selon lesquelles une nouvelle "période glaciaire" arriverait prochainement sur notre planète n'ont rien à voir avec la réalité, estime un chercheur de la NASA.

    Les affirmations propagées par les médias au sujet d'une nouvelle "ère glaciaire" qui pourrait prochainement toucher la Terre sont "complètement ineptes", a indiqué Gavin Schmidt, directeur de l'Institut Goddard des études spatiales relevant de la NASA, sur le compte Twitter de l'agence spatiale américaine.

    "Toutes ces affirmations sont complètement ineptes. L'année 2014 a été la plus douce tant en hiver qu'en été", a indiqué Gavin Schmidt.

    Selon lui, les médias ont mal interprété les déclarations de Valentina Zharkova, astronome de l'université de Northumbria (Grande-Bretagne), qui a présenté la semaine dernière un rapport sur la réduction de l'activité solaire constatée ces dernières années.

    D'après M. Schmidt, les journalistes ont établi à tort un lien entre les cycles d'activité solaire et le climat de la Terre "après avoir lue dans Wikipédia" l'article sur le Minimum de Maunder, période de faible activité solaire constatée au 17e et au 18e siècles, qui coïncida avec une période de refroidissement climatique sur notre planète.

    Mme Zharkova, dont les propos sont cités par le magazine USA Today, a été très étonnée par l'interprétation donnée par les médias des résultats de son étude. Elle a cependant omis de réfuter le rapport de cause à effet entre la baisse de l'activité solaire et le refroidissement climatique.

    Lire aussi:

    Planète: un chercheur russe promet un refroidissement climatique
    Arctique: les changements climatiques irréversibles (experts)
    Climat: l'Onu va-t-il faire un vrai pas?
    Tags:
    Minimum de Maunder, période glaciaire, NASA, Valentina Zharkova, Gavin Schmidt
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik