Ecoutez Radio Sputnik
    Des jumelles pour super-héros fabriquées en Russie

    Des jumelles pour super-héros fabriquées en Russie

    © Sputnik .
    Sci-tech
    URL courte
    Technologies Made in Russia (151)
    1162

    L'acteur américain Steven Seagal sera le "visage" d'une nouveauté développée par le Centre d'ingénierie auprès de l'Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI): les jumelles Farvision dotées d'une technologie de stabilisation d'image qui n'a pas d'analogue dans le monde.

    Ces jumelles sont déjà produites en petits lots à Serguiev Possad, dans la région de Moscou. Une équipe indépendante de concepteurs de Serguiev Possad a assisté les experts du Centre d'ingénierie du MEPhI dans le développement des jumelles.

    Vladimir Poutine à l'Université nationale de recherche nucléaire MIFI
    © Photo. Institut d'ingénierie physique de Moscou
    "Historiquement, Serguiev Possad est réputée pour sa très bonne école d'optique. Le Centre d'ingénierie, à l'aide des technologies et approches modernes, a amené des solutions au niveau des marchés russe et étranger", raconte le directeur du Centre d'ingénierie de l'Université nationale de recherche nucléaire, Dmitri Mikhaïlov.

    Le système breveté d'inertie magnétique de stabilisation d'image des jumelles Farvision permet des observations avec un grossissement de 25 fois dans les conditions de secousse ou de tangage en mer. L'image ne perd pas sa qualité, reste claire et stable même si l'on utilise les jumelles en conduisant une voiture, un bateau ou bien en pilotant un hélicoptère. Le système permet également de compenser le tremblement naturel des mains. Le stabilisateur d'image ne nécessite pas d'alimentation et les jumelles peuvent donc être utilisées dans des endroits éloignés de la civilisation. Les modèles analogues des marques étrangères (Canon, Nikon et d'autres) utilisent une alimentation électrique pour stabiliser l'image et, en moyenne, peuvent fonctionner de 4 à 6 heures en autonomie.

    En Russie, Farvision sert déjà aux chasseurs, voyageurs, aux entreprises de sécurité, aux sportifs et aux particuliers. Les jumelles ont déjà été livrées en Angola et les négociations sur la livraison sont également en cours avec le Bahreïn, la Turquie, l'Espagne et la Chine.

    Pour pouvoir répondre au nombre croissant de commandes, le MEPhI prévoit de déployer une vaste production. Les entreprises de la corporation fédérale Rosatom sont considérées comme des plateformes plausibles. Les développeurs envisagent également une promotion conjointe du produit en partenariat avec une marque bien connue sur le marché.

    " Le Centre d'ingénierie travaille depuis longtemps selon le modèle de "White Label", quand la promotion de nos nouveautés est assurée par une grande entreprise. En retour, celle-ci obtient le droit de vendre le produit fini sous sa propre marque. Nous avons déjà un certain nombre de propositions de la part des sociétés russes et étrangères spécialisées dans l'optique d'observation. Maintenant, nous négocions des conditions", explique Mikhaïlov.

    Lors de sa dernière visite en Russie, Steven Seagal s'est intéressé au nouveau produit développé par le Centre d'ingénierie. L'acteur étudie désormais la possibilité de devenir le "visage du produit" et de promouvoir les jumelles sous son nom dans le monde entier.

    L'acteur américain Steven Seagal sera le visage d'une nouveauté
    © Sputnik .
    L'acteur américain Steven Seagal sera le "visage" d'une nouveauté
    Dossier:
    Technologies Made in Russia (151)
    Tags:
    technologies russes, jumelles, Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI), Steven Seagal, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik