Sci-tech
URL courte
5214
S'abonner

Les chercheurs de l'université Brown aux Etats-Unis ont révélé la nature des "fontaines de feu" lunaires, rapporte Discovery.

Pendant plusieurs années, ce phénomène était un mystère pour les scientifiques. Les échantillons de sol lunaire, livrés sur Terre, ont fait l'objet de nombreuses études depuis les missions Apollo, car les chercheurs y ont trouvé des inclusions de verre volcanique.

Etant donné que la surface lunaire est couverte de cratères, les scientifiques ont avancé une théorie de "fontaines de feu" qui rejaillissaient sur la Lune. Des phénomènes semblables existent aussi sur notre planète en Islande ou à Hawaii.

Néanmoins, la nature de ce phénomène n'avait pas été clairement identifiée jusqu'à présent. Les scientifiques ont émis l'hypothèse que les "fontaines de feu" rejaillissaient en raison de la présence de gaz dans la lave, mais les chercheurs n'arrivaient pas à déterminer de quel gaz il s'agissait.

L'équipe de l'Université Brown a réalisé une expérience, en appliquant la méthode spectrométrique afin d'identifier de très petites inclusions magmatiques. L'analyse a démontré la présence de petits fragments de carbone dans les échantillons de sol lunaire.

Ensuite, les chercheurs ont élaboré un modèle théorique de l'effet de ce gaz sur le magma et ont abouti à la conclusion que la lave avait été éjectée des profondeurs lunaires par le monoxyde de carbone.

Lire aussi:

La Lune vue depuis l'ISS
Bientôt un village sur la Lune?
Moscou veut faire le tour de la Lune d'ici 2025
La Russie et la Chine s'apprêtent à débarquer sur la Lune
Tags:
volcan, gaz, Apollo, Terre, Lune
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook