Sci-tech
URL courte
3451
S'abonner

Des chercheurs chinois ont découvert d’immenses réserves d'eau souterraines dans l'une des régions les plus arides de la planète.

La découverte a été faite dans le bassin du Tarim, dans la province chinoise du Xinjiang (nord-ouest), rapporte la chaîne Discovery.

Pendant des travaux de recherche sur le réchauffement climatique dans cette région, les scientifiques se sont aperçus que d'importantes quantités de dioxyde de carbone y disparaissaient sans aucune raison apparente.

En fait, le bassin du Tarim est un énorme "puits de carbone", une zone qui contribue à limiter le réchauffement climatique. D'habitude, ce sont des forêts ou des océans qui aspirent le carbone. En mesurant des échantillons de dioxyde de carbone dans différents emplacements du désert, les chercheurs sont parvenus à estimer la quantité d'eau infiltrée dans le bassin.

Le désert des Pinnacles du parc national de Nambung (Australie)
© Flickr / Jakub Michankow

«C'est une quantité d'eau terrifiante», déclarait le professeur Li Yan, qui conduit l'étude, au South China Morning Post. «Personne n'avait jamais imaginé qu'il puisse y en avoir autant sous le sable. Nous allons devoir revoir notre définition du désert».

Il se peut également qu'il y ait d'autres océans souterrains dans le monde, estime le professeur. En effet, il y aurait 1.000 milliards de tonnes de carbone "manquantes" sur la planète.

Lire aussi:

Des lacs sous la glace de l'Antarctique
Au Japon, le volcan Aso entre en éruption
Les Alpes polluées par les vêtements des touristes
Tags:
science, eau, déserts, nature, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook