Sci-tech
URL courte
0 141
S'abonner

Des scientifiques américains ont présenté une esquisse du plus grand "Arbre de la vie", couvrant plus de 2,3 millions d’espèces d’animaux, de plantes, de champignons et de microbes, ayant existé sur Terre depuis l’apparition de la vie il y a 3,5 milliards d’années, rapporte le site officiel de l’Université Duke (Caroline du Nord).

"L'Arbre de la vie" ou "arbre de l'évolution" sert à mettre en évidence les liens formés au cours de l'évolution entre des espèces différentes ayant un ancêtre commun.


Publié dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), le nouvel "Arbre de la vie", baptisé "Wikipédia" de l'histoire de l'évolution, est le résultat du travail conjoint de 11 instituts et sociétés de recherches.

Des dizaines de milliers d'arbres plus modestes avaient déjà été publiés, mais les scientifiques ne parvenaient toutefois pas à les réunir en un seul schéma.

"C'est la première réelle tentative de tout réunir dans un seul et même schéma et de présenter un aperçu général de l'évolution", a expliqué Karen Cranston, chercheuse principale de l'Université Duke.

L'arbre de l'évolution, rappelant à la fois "un chandelier et une carte de métro", sert non seulement à déterminer les liens de parenté entre les différentes espèces, mais aussi à aider les scientifiques à créer de nouveaux médicaments, à optimiser le rendement de la culture agricole et la fécondité du bétail, ainsi qu'à déterminer l'origine et les foyers de propagation de maladies telles que le sida, l'Ebola et la grippe, écrit le site.

 

Les scientifiques soulignent que l'esquisse n'est qu'"un premier pas". Un des problèmes auxquels les chercheurs sont confrontés est l'absence d'un nombre suffisant d'"arbres" sous forme numérique.

"Il existe toujours un profond fossé entre nos connaissances sur les liens de parenté d'espèces différentes et leur accessibilité du point de vue numérique. Donc, nos recherches ne font que commencer", ajoute la chercheuse.

 

Lire aussi:

Scientifiques nippons: lire le cerveau comme un livre ouvert
Découverte: vers un costume de Spiderman?
Un "troisième œil" qui divise les scientifiques chinois
Tags:
médecine, espèces biologiques, science, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook