Ecoutez Radio Sputnik
    Un robot-cafard

    Un robot-cafard "de combat" conçu à des fins secrètes

    © Sputnik.
    Sci-tech
    URL courte
    158058431

    Les services de renseignement peuvent se rassurer: après sept mois de recherches, des scientifiques russes ont réussi à mettre au point un robot à six pieds capable de passer à travers des interstices très étroits.

    Les chercheurs russes de l'Université Fédérale de la Baltique Immanuel Kant (BFU) ont créé un robot-cafard de 10 cm de long. Il est capable de se déplacer à une vitesse de 30 cm/h et de supporter un poids de 10 grammes.

    "Un robot-cafard inusité a été commandé par une entreprise russe et il est conforme aux exigences de cette dernière", a déclaré le porte-parole de l'université, Yulia Shkourkina.

    Les constructeurs du projet Alexei Belooussov et Daniil Bortschevkine
    © Sputnik.
    Les constructeurs du projet Alexei Belooussov et Daniil Bortschevkine

    Selon les souhaits du client, le robot devait ressembler extérieurement à un type réel de cafard et correspondre à sa taille physique. En outre, le "comportement" du robot devait se rapprocher le plus possible du comportement naturel de l'insecte.

    "Ce qui était le plus difficile, c'était de trouver un équilibre entre ces trois points. Par exemple, les scientifiques de l'Université de Berkeley œuvrent depuis quatre ans sur leur propre cafard (…) Mais le leur ne sait pas tourner en mouvement et ne ressemble pas à un vrai cafard, ce qui était en fait la tâche que notre client nous imposait", a affirmé le constructeur général du projet, Alexei Belooussov.

    C'est finalement le cafard sud-américain Blaberus giganteus a été choisi comme prototype. Malheureusement, les scientifiques étaient placés dans des conditions difficiles, car l'espèce est impossible à trouver à Kaliningrad et il n'est pas possible non plus de l'importer. Aussi, l'équipe de recherche a-t-elle privilégié le Blaberus Craniifer, qui diffère du Giganteus par sa plus petite taille (70-80 mm); pour le reste (apparence, biomécanique) les deux espèces sont identiques.

    Un robot-cafard et un véritable insecte
    © Sputnik.
    Un robot-cafard et un véritable insecte

    Après avoir étudié ce cafard pendant deux mois, les chercheurs ont commencé à travailler sur la conception et la construction du robot. Seule la vingtième version s'est avérée satisfaisante. Ainsi, le robot est équipé d'un capteur sensible à la lumière et d'un système de capteurs permettant de détecter des obstacles et de les éviter. Il est contrôlé à distance via une application standard de téléphone portable.

    Selon l'ingénieur Daniil Bortschevkine, plusieurs petits systèmes électromécaniques du robot ont été conçus à la main, car le budget du projet ne permettait pas de les acheter à l'étranger. L'équipe de chercheurs espère également élaborer des systèmes de navigation pour qu'il puisse se déplacer le long d'un trajet prédéterminé. Il est également prévu d'augmenter la durée de vie de la batterie: pour l'instant le robot a une autonomie de 20 minutes.

    Une affiche du projet Robot-cafard
    © Sputnik.
    Une affiche du projet "Robot-cafard"

    Le projet a attiré l'attention des militaires, car un tel robot miniature équipé d'une caméra portable pourrait pénétrer dans des endroits difficiles à atteindre. En outre, les ingénieurs ont promis de présenter une version du robot-cafard avec motif de camouflage.

    Lire aussi:

    Un robot-cafard
    «L'Attaque des clones» est-elle inévitable?
    Le robot androïde martien Valkyrie démontre ses nouvelles aptitudes (Vidéo)
    Tags:
    robot, robot de combat, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik