Ecoutez Radio Sputnik
    Un trou noir

    Les physiciens estiment possible la capture de l’information d’un trou noir

    © REUTERS/ NASA
    Sci-tech
    URL courte
    84581185

    Le phénomène de la téléportation quantique pourrait fixer l’information sur les particules absorbées par un trou noir qui le quitte. Cela pourrait être prouvé si les scientifiques sont capables de s’approcher des limites d’un trou noir, estiment les physiciens dans un article publié sur la librairie électronique de l’Université Cornell.

    Le phénomène des trous noirs représente l'un des sujets les plus importants dans la physique et l'astronomie. Ces objets apparaissent suite à une chute gravitationnelle des étoiles massives, et possèdent une gravitation si forte qu'elle ne peut être dépassée qu'avec une vitesse supérieure à celle de la lumière.

    Donc, aucun objet n'est capable de se libérer des limites de l'influence d'un trou noir qui sont alors appelées l'horizon des évènements.

    Selon les prévisions d'un physicien britannique célèbre Stephen Hawking, le destin des particules qui naissent près de l'horizon des évènements, peut être considérablement différent. Une particule d'une couple peut tomber derrière cet horizon et donc disparaître complétement de notre monde, et l'autre pourrait rester libre. Ainsi, les trous noirs peuvent être une source de flux de particules élémentaires.

    La nature de ce phénomène fait l'objet de discussions scientifiques depuis déjà presque quatre décennies. Si les trous noirs ont une conduite conforme à la théorie de M.Hawking, alors l'information sur l'état de la matière qui tombe, sera complètement perdue avec la disparition du trou même, ce qui est contraire aux lois de la physique quantique.

    Le chercheur Sean Carroll de l'Université technologique de Californie à Pasadena (Etats-Unis) et ses collègues ont élaboré un modèle permettant à l'information de quitter le trou noir, qui est dans le même temps conforme aux lois de la physique. Alors, si une telle expérience était réalisée, les scientifiques obtiendraient une preuve sur le retour de l'information.

    Par ailleurs, même l'explication théorique de cette fuite de l'information laisse espérer que les chercheurs finiront par être en mesure de concilier la physique quantique et la théorie de la relativité pour décrire entièrement le phénomène des trous noirs.

    Lire aussi:

    Un satellite chinois chargé de résoudre le mystère de la matière noire
    Le nombre Pi découvert dans… un atome d’hydrogène
    La Terre, "sculpteur spatial" de la Lune
    Astronomie: une quantité gigantesque de matière noire découverte
    Tags:
    trou noir, astronomie, physique, Stephen Hawking, Univers
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik