Ecoutez Radio Sputnik
    La Lune

    Une découverte surprenante sur la face cachée de la Lune

    © NASA.
    Sci-tech
    URL courte
    10209
    S'abonner

    Des chercheurs du Southwest Research Institute de San Antonio (Texas) ont découvert deux cratères géologiquement jeunes sur la face cachée de la Lune.

    Le site officiel du Southwest Research Institute rapporte que la découverte a été faite par une équipe de chercheurs dirigée par Kathleen Mandt grâce au spectromètre Lyman-Alpha Mapping Project (LAMP). Cet instrument utilise le rayonnement ultraviolet en provenance des étoiles pour cartographier d'éventuels dépôts de glace des cratères des régions polaires de la Lune situés dans l'ombre. 

    Les chercheurs se proposaient d'étudier des cratères déjà connus d'une grande profondeur situés près du pôle sud lunaire. Cependant, le radar a détecté deux zones plus sombres que le milieu environnant. Une étude détaillée a établi que c'étaient des cratères. Les calculs ont évalué leur âge à environ 16 millions et 75 millions d'années. Au plan géologique, les deux cratères sont encore jeunes. 

    "Il est passionnant de détecter les cratères et de déterminer leur âge en se basant sur une méthode atypique dans la zone la plus mystérieuse de la Lune. Cette méthode sera également utile lors de l'étude de Mercure, de la planète naine Cérès et de l'astéroïde Vesta", raconte Kathleen Mandt. 

    Les chercheurs estiment que les excavations découvertes résultent d'une collision entre la Lune et des objets spatiaux inconnus. Ils se proposent de poursuivre l'étude de la structure des cratères pour mieux comprendre le mécanisme de déplacement de différents objets dans l'espace interstellaire. En outre, ils espèrent pouvoir combler des lacunes relatives à l'évolution du Système solaire. 

     

    Lire aussi:

    La Russie a élaboré le projet de vaisseau pour les vols sur la Lune
    Avant de voler vers Mars, la NASA devra retourner sur la Lune
    Ces traces de glace qui rappellent un changement polaire sur la Lune
    La Lune serait le fruit d'une "collision frontale"
    Tags:
    cratère, spectromètre, rayonnement ultraviolet, Southwest Research Institute, Kathleen Mandt, San Antonio (Texas)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik