Sci-tech
URL courte
2104
S'abonner

Les essais du premier drone habitable commencent aux Etats-Unis. Un autre drone américain direz-vous? Pas du tout.

La société chinoise EHang lance les essais en vol du drone destiné au transport de passagers, baptisé Ehang 184, dans le Nevada.

Les autorités de cet Etat américain ont signé un accord avec EHang sur la tenue des essais en vol en vue d'homologuer plus tard l'appareil. Selon elles, les taxis sans pilote pourraient faire partie du système local des transports publics.

Propulsé par des hélices et doté de moteurs électriques, le quadricoptère à rotors coaxiaux (4 bras repliables, 8 hélices) peut transporter un passager de 100 kg à une altitude opérationnelle de 200 m au-dessus du sol avec une vitesse de 100 km/h.

Pour décoller ou atterrir, il faut installer une application spéciale sur son portable. 

L'autonomie de vol du drone est de 23 minutes. Il faut entre deux et quatre heures pour recharger ses batteries. 

EHang a présenté son nouvel appareil sans pilote début janvier dernier au Salon international de l'électronique et des technologies grand public CES 2016 à Las Vegas, aux Etats-Unis.

La société chinoise espère pouvoir commercialiser son drone dès 2016, à un prix situé entre 200.000 et 300.000 dollars.

Lire aussi:

Le premier drone destiné au transport de passager lancé en 2016
Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
essais en vol, passager, drone, Ehang 184, Ehang, États-Unis, Nevada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook