Sci-tech
URL courte
3312
S'abonner

Avec ce supercalculateur, qui a pris la tête du classement mondial, la Chine compte actuellement plus de superordinateurs que les Etats-Unis.

Le nouveau supercalculateur chinois, Sunway TaihuLight, a pris la tête lundi du classement des 500 ordinateurs les plus puissants du monde, selon le site du projet TOP500 responsable de l'élaboration du classement.

Le Sunway TaihuLight, qui a pris la première place au détenteur du record précèdent, Tianhe-2 (également situé en Chine), est trois fois plus puissant que ce dernier. Le nouveau numéro un est capable d'effectuer 93 quadrillions de calculs par seconde (autrement connu comme pétaflops) et est environ cinq fois plus puissant que le système le plus rapide des États-Unis, qui est maintenant à la troisième place du classement mondial.

​Le TaihuLight comprend 41.000 processeurs, chacun disposant de 260 cœurs, totalisant 10,65 millions de cœurs, par rapport aux 560.000 cœurs du plus puissant ordinateur des Etats-Unis. Il est également économe en énergie, sa consommation électrique de six gigaflops/watt est qualifiée d'"excellente" par le site top500.org, en tirant seulement 15,3 mégawatts d'énergie, par rapport aux 17,8 mégawatts utilisés par le 33 pétaflops Tianhe-2.

Il faut aussi noter le fait que contrairement au précédent supercalculateur le plus rapide, le Tianhe-2 a été construit à l'aide de processeurs américains fabriqués par l’entreprise Intel, le TaihuLight est construits à base de semi-conducteurs chinois.

Situé dans la ville de Wuxi, le Sunway TaihuLight a été conçu pour des tâches diverses, telles que la recherche sur le climat et les prévisions météorologiques, il est aussi utile pour les recherches biologiques et sur les procédés industriels ainsi que sur l’analyse des données.

Le projet biannuel des supercalculateurs les plus puissants du monde, TOP500, a été lancé en 2013. Le classement est publié deux fois par an, en juin et en novembre.


Lire aussi:

Un superordinateur "vivant et respirant"
Trump, Clinton, Bush, Cruz? Un superordinateur à la présidence!
Russie: un superordinateur capable de guider 10 drones
Tags:
hautes technologies, supercalculateur, superordinateur, informatique, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik