Sci-tech
URL courte
4156
S'abonner

Les dernières photos d'un lac iranien ont fait trembler les scientifiques car il ressemblait à une scène de crime terrible... ou plus précisément à une énorme flaque de sang.

Le lac salé d'Ourmia est situé au nord-ouest de l'Iran. C'est le lac le plus grand du pays.

​A cause de micro-organismes qui vivent et prospèrent dans ce lac salé, l'Ourmia s'est coloré en rouge. Les images captées à partir des satellites l'ont notamment montré.

​Comme le niveau d'eau dans le réservoir a diminué et la concentration en sel a, en revanche, augmenté, cela a créé des conditions idéales pour le développement de bactéries appelées Halobacteriaceae et d'algues du genre Dunaliella. De fait, le lac ressemble désormais à une énorme flaque de sang.

​La salinité élevée et une lumière intense ont fait rougir les microalgues qui se sont mis à produire du caroténoïde (pigments orange) dans leurs cellules. Les Halobacteriaceae produisent également  un pigment rubis, lit-on dans le journal Live Science

​Et voilà, le secret du lac "sanglant" est dévoilé!

Lire aussi:

Voilà comment la Terre évolue en un an (Vidéo)
Et le pays le plus rectangulaire au monde est...
Les physiciens créent des nanodiamants "indestructibles"
Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
Tags:
rouge, micro-organismes, sanglier, Lac d'Ourmia, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook