Sci-tech
URL courte
318
S'abonner

Le système d'accès sans clé de millions de voitures peut être piraté.

Des dizaines de millions de voitures de la marque allemande Volkswagen, équipées du système d'accès sans clé et vendues lors des vingt dernières années, courent le risque d'être hackées à l'aide d'un équipement d'une valeur de 35 euros, lit-on dans le rapport de l'Université de Birmingham, rédigé par des experts anglais en cyber-sécurité et publié par Reuters et cité par The Guardian.

Il s'agit d'Audi, Seat et Skoda (toutes appartenant au groupe Volkswagen), mais aussi d'autres automobiles, telles que des Alfa Romeo, Citroën, Fiat, Ford, Mitsubishi, Nissan, Opel et Peugeot munies d'un système d'accès sans clé, conçu par le géant allemand. Selon les chercheurs, beaucoup d'entre elles sont toujours en vente. Par contre, quelques modèles actuels d'Audi sont pourtant à l'abri du piratage, car ces derniers ne sont pas munis du système de clé programmé avec un code unifié.

Le vol est effectué quand le chauffeur presse le bouton de verrouillage des portes sur sa clé à distance. Ensuite, le signal est saisi par l'équipement d'un hacker qui, d'ailleurs, doit se trouver à une distance maximale de 100 mètres de la voiture piratée.

D'après le chercheur Flavio Garcia, le constructeur allemand ne se presse pas pour installer un système dernier cri sur les nouvelles voitures. En outre, la Volkswagen Golf VII, modèle le plus vendu du géant allemand, est équipé d'une toute nouvelle plateforme MQB de programmation de la clé à distance.

Peter Weinsheit, porte-parole de Volkswagen, a insisté sur le fait que les Golf, Tiguan, Touran et Passat étaient épargnées du risque décrit par les experts, précisant que Volkswagen était en contact permanent avec les chercheurs.

En 2013, le groupe Volkswagen a obtenu une ordonnance restrictive à l'égard du groupe de chercheurs, Flavio Garcia compris, afin d'annuler la publication du rapport qui a finalement vu le jour en 2015 après que ces derniers ont accepté de ne pas inclure les moyens de voler une voiture dans leur document.

La 2e partie du rapport est dédiée aux marques et producteurs des clés pour les modèles d'occasion ainsi que leurs progrès en matière de sécurité des programmes de leurs produits. Le producteurs de clés, pour leur part, signalent que des changements importants ont été introduits après des tests qui ont eu lieu en 2012.

A noter que les marques de luxe du producteur allemand n'ont pas été étudiées, il s'agit de Porsche, Bentley, Lamborghini et Bugatti.

La dernière version du rapport a été présentée en août lors d'une conférence de sécurité Usenix à Austin, au Texas.

Lire aussi:

Plus de 630.000 voitures diesel rappelées en Europe
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le nouveau gouvernement israélien approuvé par la Knesset, Netanyahou écarté du pouvoir
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
vérouillage, clés, hackers, piratage, vol, Volkswagen, Université de Birmingham, Peter Weinsheit, Flavio Garcia
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook