Ecoutez Radio Sputnik
    Un crâne

    Il y a 3.000 ans du cannabis et des psilocybines ont été utilisés pour opérer le crâne

    © Sputnik . Artem Kreminski
    Sci-tech
    URL courte
    7221

    L'étude du crâne d'un homme de l’âge du bronze a permis de comprendre comment les habitants de la région sibérienne de Krasnoïarsk traitaient les maladies intracrâniennes il y a trois millénaires.

    Un chercheur russe a publié une nouvelle étude révélant une procédure médicale vieille de 3.000 ans, un patient ayant probablement été anesthésié avec des hallucinogènes naturels et de la musique rythmique avant que le chirurgien ait pénétré dans son crâne.

    Publiée dans la revue International Journal of Osteoarchaeology, l'étude suggère que les stimulants naturels hallucinants comme des champignons magiques, du cannabis ou même le rythme d'un tambour ont été utilisés pour atténuer la douleur causée par les instruments chirurgicaux primitifs.

    Un crâne humain âgé de près de 3.000 ans a été découvert en 2015 au lieu de sépulture Anjevskiy. L'étude du crâne a révélé un curieux trou dans le lobe pariétal gauche, ce qui, selon les scientifiques, serait le résultat d'une chirurgie du cerveau ou d'une trépanation.

    Un couteau traditionnel de la culture Karasuk a été également trouvé dans la tombe, mais il n'y avait aucune suggestion qu'il ait été utilisé pour la chirurgie.

    Le Dr Sergey Slepchenko, de l'Institut d'archéologie et d'ethnographie de Novossibirsk, a raconté au site Siberian Times que le patient avait survécu la procédure initiale, mais était probablement décédé plus tard de complications durant sa convalescence.

    "L'une des complications les plus dangereuses de la trépanation est le saignement qui se développe immédiatement après l'incision de la peau", a expliqué le Dr Slepchenko. 

    "Pour minimiser le saignement et réduire la douleur, l'opération devait être effectuée le plus vite possible par le chirurgien qui était sans doute hautement qualifié. On ne sait pas comment ils ont arrêté le saignement", a-t-il ajouté.

    La pratique de la trépanation a été observée dans un certain nombre de civilisations anciennes.

    Une étude de 2016 menée par Julia Gresky, chercheuse à l'Institut archéologique allemand, a découvert dans le sud de la Russie des preuves d'une chirurgie du cerveau rituelle préhistorique.

    Les restes de 13 personnes de l'âge du bronze ont présenté des perforations du crâne identiques, l'étude ayant conclu que la majorité d'entre eux "avaient survécu à l'intervention pendant une longue période."


    Lire aussi:

    Les crânes humains ne sont plus en vente sur eBay
    L'Express a retrouvé des crânes "extraterrestres" en Russie
    Un crâne de Yeti découvert sur Mars?
    Un crâne qui fait réécrire l’histoire de l’humanité
    Tags:
    chirurgie, cannabis, crâne, archéologie, drogue, Krasnoïarsk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik