Sci-tech
URL courte
37341
S'abonner

Dotés d’une immense capacité de destruction, ces drones de combat pouvaient dans l’avenir, selon leur premier concepteur, détruire l’humanité.

Pouvez-vous imaginer que les premiers drones datent en réalité du 19e siècle? C'est à cette époque en tout cas que Nikola Tesla évoque dans un brevet, récemment découvert par l'ingénieur Matthew Schroyer, des appareils qui sans câbles ni fils sont capables de se déplacer au moyen des "ondes, impulsions ou radiations reçues depuis la terre, l'eau et l'atmosphère" et d'atteindre tout objet se trouvant dans leur région active.

Le brevet contient également des réflexions concernant les sphères d'emploi des appareils. Outre les fonctions logistiques et la liaison avec des terrains d'accès difficile, Tesla mentionne leur possible emploi militaire: "La capacité destructive certaine et illimitée de mon invention permettra d'assurer et de maintenir éternellement la paix entre les peuples".

Au 21 siècle, on ne remet plus en question la capacité de destruction des drones. Le seul hic, c'est que celle-ci est loin de nous apporter la paix.

Lire aussi:

L'inventeur du drone-chat travaille sur… une vache volante
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
armements, invention, drone, Nikola Tesla
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook