Sci-tech
URL courte
0 71
S'abonner

Des paléontologues ont découvert une nouvelle espèce de dinosaures volants, dont la taille ne dépasse pas celle d’un chat domestique, soit 30 cm tout au plus.

Le nouveau spécimen, poursuivent les scientifiques, appartient à la superfamille Azhdarchoidea, dont les représentants les plus connus sont des ptérosaures.

Les restes fossilisés du reptile, notamment un humérus et des vertèbres bien conservés, sont datés d'environ 77 millions d'années, époque où les dinosaures dominaient dans les airs, tandis que les ancêtres des oiseaux modernes devaient se contenter des niches écologiques réservées aux plus petits animaux.

Ainsi, la découverte apporte un nouveau regard sur cette thèse considérée jusqu'alors comme inébranlable: les ancêtres des oiseaux modernes et ceux des Azhdarchoidea auraient pu coexister et même entrer en concurrence pour assurer la survie de leur espèce.

A en croire Elizabeth Martin-Silverstone, doctorante à l'Université de Southampton (Royaume-Uni), la thèse selon laquelle les ptérosaures étaient exclusivement des animaux de taille imposante est liée à la mauvaise conservation de leurs restes fossilisés, les os de ces reptiles étant fins et creux chez la plupart des espèces.

Lire aussi:

Une nouvelle espèce de dinosaures herbivores découverte en Sibérie
Votes, foot, dinosaures: quand les pétitions en ligne tournent mal
L'astéroïde qui aurait tué les dinosaures enfin découvert
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
dinosaures, science, archéologie, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook