Ecoutez Radio Sputnik
    Notre galaxie est-elle parsemée de diamants géants?

    Notre galaxie est-elle parsemée de diamants géants?

    © NASA. NASA Goddard Space Flight Center
    Sci-tech
    URL courte
    2345059

    Des chercheurs de l'Université de Columbia (Etats-Unis) ont présenté leur explication du mystérieux mécanisme de formation des planètes dans les systèmes d'étoiles à neutrons.

    Grâce au processus de simulation numérique à long terme d'une interaction entre une étoile à neutrons et une naine blanche, les chercheurs de l'université de Columbia ont tenté de répondre à la question de savoir comment il était devenu possible de découvrir des systèmes planétaires entiers autour d'étoiles à neutrons.

    Le fait est que les étoiles à neutrons sont formées après l'explosion des supernovae. Cette explosion puissante devrait détruire toutes les planètes situées dans l'entourage de ces étoiles ou les rejeter à une distance inaccessible aux télescopes d'observatoires au sol.

    L'image montre le cerveau des sujets se trouvant éveillé, les yeux fermés, sous l'influence d'un placebo et du LSD lorsqu'ils sont examiné en utilisant l'IRM
    © REUTERS/ Imperial College London-The Beckley Foundation

    Selon la simulation, dans 1% des cas, grâce à sa force de marée, la gravité de l'étoile à neutrons détruit progressivement la naine blanche. Compte tenu de l'abondance d'étoiles à neutrons et de naines blanches dans notre galaxie, cet indice est suffisant pour affirmer qu'il y a plusieurs planètes autour des pulsars.

    Une étoile à neutrons est très dense. Ayant une masse comparable à celle du Soleil, son diamètre est relativement petit, et la gravité est si forte que, dans certains cas, elle peut littéralement pulvériser une naine blanche.

    Dans le cas où l'étoile à neutrons détruit la naine blanche, un disque de matière se forme. Puis, en raison de l'énorme pression des couches extérieures, de grandes planètes de carbone en forme de diamants où de lonsdaléite naissent.

    Étant donné qu'il n'y a presque pas d'autres éléments dans la composition de ce type de planète, le poids total des "diamants" pourrait s'élever jusqu'à 100 octillions de carats (un chiffre à 29 zéros).

    L'atmosphère de cette "planète en diamant " ne serait pas très épaisse. Elle serait composée d'oxyde carbonique (CO) et d'oxygène, "expulsé" de molécules de CO par le rayonnement ionisant de l'étoile à neutrons.

    La radiation sur la planète d'une étoile à neutrons serait tellement forte que les gens et leurs appareils électroniques ne pourraient la supporter, même pendant une court période de temps.

    Lire aussi:

    Pourquoi ce chercheur propose-t-il de "semer" la vie sur d'autres planètes?
    La NASA restera dépendante des vaisseaux russes pour atteindre l'ISS
    Les plus vieux microorganismes au monde retrouvés au Groenland
    Cette planète X qui menace le Système solaire
    Tags:
    espace, étoile à neutrons
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik