Sci-tech
URL courte
6150
S'abonner

Une équipe d'étudiants de l'Université Cornell a fait le pari d'envoyer à destination de la Lune deux mini satellites CubeSats dont le système de propulsion fonctionnerait à l'eau.

Souhaitant découvrir des solutions innovantes dans le domaine de l'exploration spatiale, la NASA a organisé le concours Cube Quest Challenge qui permettra à trois projets de faire voler, dès 2018, leurs mini satellites dans l'espace ou à destination de la Lune, à bord du SLS, futur lanceur lourd de la NASA.

Dans l'État de New York, une équipe d'étudiants de l'Université Cornell, est à l'origine d'un projet ambitieux. Ils souhaitent envoyer leur CubeSat autour de la Lune pour tester un système de propulsion fonctionnant à l'eau. L'idée est d'utiliser l'énergie produite par le Soleil pour décomposer l'eau contenue dans les réservoirs des CubeSats en gaz d'hydrogène et d'oxygène, mélange utilisé auparavant pour lancer l'Ariane 5 d'Arianespace.

Les chercheurs visent ainsi à prouver que d'autres ressources disponibles sur d'autres objets du système solaire peuvent être utilisées, ce qui doit mettre fin à la dépendance aux ressources liées à la Terre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

 

Lire aussi:

Airbus créera des satellites d'observation de la Terre pour l'ESA
Deux mini-satellites russes Tchibis lancés depuis l'ISS en 2018-2019
La Corée du Nord se prépare à lancer un satellite
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Tags:
combustible, eau, satellite, espace, Arianespace, Université Cornell, NASA, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook