Sci-tech
URL courte
653
S'abonner

Des scientifiques américains affirment qu’il y a trois milliards d’années, le climat de Vénus n’était pas si austère qu’il l’est aujourd’hui et qu’à l’époque, la planète aurait pu abriter de la vie organique.

La surface de Vénus est de nos jours tellement incandescente qu'elle est capable de faire fondre du plomb et son ciel est couvert en permanence de nuages toxiques composés d'acide sulfurique. Baptisée la « jumelle méchante » de la Terre, cette planète aurait toutefois pu abriter une vie organique par le passé. Du moins, c'est ce qu'estiment des chercheurs américains de l'Institut Goddard d'études spatiales au sein de la NASA, écrit le journal The Guardian.

D'après les résultats de leur recherche, alors que les premières bactéries, aussi primitives soient-elles, sont apparues sur Terre, le climat sur Vénus aurait pu être relativement doux et sa surface couverte d'océans dont la profondeur atteignait alors par endroits 2 000 mètres.

« Au cas où vous auriez habité Vénus il y a trois milliards d'années, notamment ses régions de plaine, vous auriez pu constater que le climat de la planète ressemblait à s'y méprendre à celui des tropiques terrestres. Il semble qu'à l'époque, le ciel vénusien ait été couvert de nuages et que certaines de ses régions aient été exposées à des pluies prolongées », supposent les chercheurs.

À les en croire, les océans n'auraient disparu qu'il y a 175 millions d'années. Cependant, la période ultérieure à cette catastrophe naturelle aurait pu être marquée par l'apparition de micro-organismes primitifs, expliquent les scientifiques.

Les astronomes espèrent que les recherches à venir pourront élucider ce mystère tout en soulignant qu'elles seront très difficiles à réaliser en laboratoire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Un alignement exceptionnel entre Vénus et le Soleil
Forte affluence au Planétarium de Moscou pour voir Vénus
Le transit de Vénus 2012
Un « arc en ciel » pris en photo sur Vénus
Tags:
science, espace, Terre, Vénus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook