Sci-tech
URL courte
13193
S'abonner

La Russie, les États-Unis, des pays européens, le Japon et le Canada envisagent de commencer en 2023 la construction d'une station orbitale lunaire qui pourrait ensuite être utilisée comme le premier vaisseau spatial interplanétaire.

Les agences spatiales discutent activement d'une station en orbite autour de la Lune. D'ici cinq ans, les experts vont procéder à l'élaboration de modules, dans lesquels, les astronautes vont vivre et travailler.

Selon le propriétaire du portail Russia SpaceWeb Anatoli Zak, la première phase de construction de parties fonctionnelles de la station pourrait être entamée en 2017-2018.

La station lunaire sera une sorte d'analogue de la Station spatiale internationale (ISS) en orbite du satellite de la Terre. Elle sera conçue pour un équipage d'au moins quatre personnes. La station comprendra également un laboratoire scientifique ainsi qu'un module de carburant et de cargaison.

La partie russe s'engagerait dans la production de l'un des éléments clés de l'appareil: la chambre de sas nécessaire pour les sorties dans l'espace. L'agence spatiale russe Roskosmos sera en mesure de livrer la chambre vers la Lune en utilisant la dernière fusée Angara-5, dont le premier lancement réussi a eu lieu en 2014.

Les scientifiques notent que les dernières technologies seront utilisées dans la création de la station, par exemple, les systèmes d'aide à la vie autonome et les moteurs ioniques, grâce auxquels, la station pourra être transformée en un vaisseau interplanétaire.

« Cela permettrait à la station d'être le premier vaisseau spatial interplanétaire, qui irait dans l'espace profond pour explorer les astéroïdes ou même atteindre Mars », a déclaré M. Zak cité par la chaîne RT.

Cependant, il est encore trop tôt pour parler des voyages vers d'autres planètes à l'aide de la nouvelle station. Si le début de la construction de la station n'est pas reporté à nouveau, le projet ne sera pas réalisé avant 2028.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’énigme d’un «Colisée» sur la Lune enfin révélée
La Chine veut planter son drapeau sur la face cachée de la Lune
Coloniser la Lune serait beaucoup plus dangereux qu'on ne le pensait
Deux satellites envoyés vers la Lune avec de l'eau comme carburant
Tags:
station orbitale lunaire, station spatiale, Lune, Europe, Japon, Canada, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook