Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Ghostbuster: «Le spectre est une astuce de la nature pour préserver la santé humaine»

    pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    3124

    Dans son entretien à Sputnik, le physicien et parapsychologue allemand Walter von Lucadou – le seul ghostbuster certifié en Allemagne - évoque les phénomènes paranormaux et tente de les fonder sur une base scientifique.

    Halloween est derrière nous et les costumes et masques effrayants ont retrouvé leur place dans les armoires et autres sous-sols. Or, il existe une personne qui s'occupe des forces du mal tout au long de l'année et non uniquement en prévision du 31 octobre. Cette personne, c'est Walter von Lucadou, chef de la faculté de parapsychologie à l'Université de Fribourg-en-Brisgau. Cet Allemand de 71 ans dirige le Bureau de consultation parapsychologique et applique une approche scientifique dans son étude des forces supranaturelles.

    Les histoires de fantômes, on les raconte partout et à toute les époques. Même aujourd'hui, chacun d'entre nous en connaît au moins une que ce soit l'histoire d'une jeune femme assassinée au Moyen-Âge qui retourne régulièrement sur les lieux du crime ou celle d'un vieux duc qui rôde dans son ancien palais sans pouvoir retrouver la paix.

    Or, le savant Walter von Lucadou ne croit ni aux contes ni à la magie. Il sait qu'il existe des gens qui font face à des phénomènes auxquels on ne trouve pas d'explication. Et les témoignages des personnes qui lui racontent que des objets bougent en permanence dans leur maison, il les prend au sérieux.

    « Ce genre de choses arrivent très souvent. Or, ce qui m'étonne c'est que la psychologie traditionnelle n'y accorde aucune importance », s'agace l'expert dans une interview à Sputnik et souligne que c'est le devoir de tout chercheur de prendre en considération l'existence de ce phénomène.

    Contrairement aux héros du film SOS Fantômes, en recevant un appel de la personne qui dit avoir affaire à un spectre, M. von Lucadou ne saute pas dans sa voiture et ne se précipite pas à l'adresse indiquée.

    « Si quelqu'un assure que chez lui à la maison on entend des bruits bizarres, les portes s'ouvrent toutes seules ou des objets volent, il faut tout d'abord exclure l'existence de causes naturelles : il se peut qu'il y ait un courant d'air ou qu'une martre vive au grenier », explique le physicien.

    Ensuite, il propose aux victimes des fantômes présumées de noter pendant quatre semaines l'heure et les circonstances de l'avènement d'événements supranaturels dans un journal. Ce n'est qu'après qu'il décide comment mettre fin à cette diablerie.

    Une explication purement psychologique

    « Les phénomènes paranormaux peuvent être comparés à une réaction psychosomatique, mais qui se produit à l'extérieur du corps humain », estime le savant.

    « Il est bien connu que si un homme est irrité en permanence au travail, il finit par avoir un ulcère gastro-duodénal. Or, lorsque le médecin tente de s'informer sur les raisons, le patient n'est souvent pas en mesure d'expliquer la cause de ses souffrances », poursuit-t-il.

    Capture d'écran
    © REUTERS / Pascal Rossignol
    D'après lui, certaines personnes projettent les effets de la perturbation de leur équilibre psychologique dans l'environnement, explique M. von Lucadou qui qualifie ce phénomène d'« externalisation ». Or, ce processus est positif, car les gens qui y parviennent préservent leur santé physique. « On ignore comment ceci se produit tout comme on ignore l'essence des réactions psychosomatiques », argumente le chercheur.

    Ainsi, il a été un jour contacté par une famille qui venait de se procurer une vieille auberge. Le couple s'apprêtait à la rénover lorsqu'ils ont été confrontés à des phénomènes étranges : des tonneaux de bière se renversaient et le chien refusait d'y entrer. Quant à l'enfant de leurs amis, il se mettait à pleurer à chaque fois qu'il y entrait. Après avoir exclu toute sorte d'explication naturelle de ces phénomènes, von Lucadou a demandé à l'épouse de tenir un journal. Or, un jour, cette dernière l'a appelé toute effrayée pour lui dire qu'elle était seule lorsqu'un couteau s'est envolé dans l'air comme si une main invisible envisageait de la frapper.

    Le chercheur a examiné les circonstances et a conclu que tous les phénomènes paranormaux survenaient lorsque la femme se trouvait seule dans l'auberge. C'est elle-même qui externalisait tous ces phénomènes car à l'intérieur d'elle-même elle voulait que son mari soit toujours à ses côtés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Deux chasseurs de fantômes auraient enregistré un dialogue avec des esprits
    Un "portail vers un autre monde" créé en Suisse?
    Le «fantôme» d’une femme pilote de la 2e Guerre mondiale? (vidéo)
    Tags:
    fantôme, recherche, paranormal, psychologie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik