Sci-tech
URL courte
3220
S'abonner

Les chercheurs du zoo de la ville américaine de San Diego s’efforcent de sauver une bachotte géante, surnommée « homard arboricole », en danger critique d'extinction.

Les biologistes du zoo ont pris part à un programme scientifique de sauvetage de cet animal rarissime, le Dryococelus Australis, ayant reçu début 2016 40 spécimens femelles et 29 mâles, a déclaré Paige Howorth, responsable du projet.

« Leur participation dans le projet d'élevage de la bachotte géante constitue pour nous un évènement important. C'est un groupe unique d'insectes rarissimes en Amérique du Nord. C'est merveilleux, qu'on les fasse se multiplier ici », s'est réjoui la scientifique.

Selon elle, le groupe d'insectes du zoo de San Diego, en Californie, formera un groupe de soutien pour le zoo de Melbourne, où se trouve la colonie principale des petites bêtes géantes.

Ce happy-end a été d'ailleurs rendu possible grâce à une découverte de 2001. Les chercheurs ont retrouvé une nouvelle famille de ces phasmes, qui vivaient paisiblement sur une île voisine de l'île Lord Howe, où ces insectes avaient été exterminés au début du 20e siècle lors d'une invasion de rats.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Non, la Grande barrière de corail n'est pas morte!
La dernière grenouille dans son genre meurt…
Crise globale de la biodiversité: la planète face à une extinction inédite des espèces
Tags:
biologie, rats, insectes, espèces biologiques, extinction, chercheurs, zoo, zoo de San Diego, Paige Howorth, île Lord Howe, Melbourne, San Diego, Amérique du Nord, Californie, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook